Que faire?

Que faire? Ghaleb Bencheik
Pour Ghaleb Bencheikh, Président de la Conférence mondiale des religions pour la paix: «ce qui s’est passé à Gaza est dans la continuité du déni de droit et de justice dont souffre le peuple palestinien depuis soixante ans.»
Que faire? Mohamed-Chérif Ferjani
Pour Mohamed-Chérif Ferjani, historien spécialiste de l’islam et du monde arabe professeur à l’Université Lyon-II: «Le drame des Palestiniens est qu’ils sont victimes d’un Etat issu d’un autre drame dont le souvenir hante la conscience des maîtres de l’ordre international».
 
Que faire? Salam Kawakibi
Pour Salam Kawakibi, politologue, le téléspectateur ressent de plus en plus son impuissance dans une région encombrée par des régimes totalitaires, souvent soutenus par l’Occident, qui considèrent même certains parmi eux comme ‘modérés’.
 
Que faire? Rachid Benzine
Pour Rachid Benzine, Chargé de cours au master Religion et Société à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et chercheur associé à l’observatoire du religieux, il faudrait, par exemple, méditer l’échec du mouvement de la Nahda.
 
Que faire? Dix points sur Gaza par Mustapha Cherif
«C’est un problème de colonisation», explique Mustapha Cherif, philosophe, professeur des universités, ancien ambassadeur, auteur de nombreux ouvrages, notamment “Islam, tolérant et intolérant” et “Islam et Occident”.
 
Que faire?  
Que faire?  
Que faire?  

Related Posts

La Palestine à l’ONU, mirage ou réalité?

04/10/2011

La Palestine à l’ONU,  mirage ou réalité?La demande d’adhésion de l’Etat de Palestine à l’ONU, formulée le 23 septembre 2011 par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, fait débat… Article paru sur le site du journal La Nation

La guerre à Gaza

07/04/2009

Dans le temps où les les chroniques reproduites dans ce dossier étaient écrites et publiées sur mon blog, survenait l’attaque israélienne contre Gaza. Elle a suscité de ma part des réactions que je crois utile de reproduire également ci-dessous.

Une étroite bande de terre, paralysée par le blocus

15/07/2010

Une étroite bande de terre,  paralysée par le blocusIl est impossible de paraphraser le récit d’Ahmed et de lui rendre justice.Lui-même confesse qu’il ne trouve jamais les mots pour dire comment il se sent, bien que sa voix triste et le regard sombre de ses yeux disent tout.