Arafat, A la rencontre d’une mort en exil

 

Arafat, A la rencontre d’une mort en exil

Le grand poète palestinien Mahmoud Darwich rend un vibrant hommage à Yasser Arafat dans Le Monde daté du 17 novembre.
Dans son texte, traduit en français par l’écrivain palestinien Elias Sanbar, Darwich dit notamment en conclusion:

Il ne nous a pas surpris, cette fois. Nous ayant préparés à un adieu non suivi de retrouvailles, l’assiégé est sorti du siège. Parti à la rencontre d’une mort en exil, il a mis les dernières touches à sa légende. Mais il nous a laissé un peu de temps. Pour que notre tristesse apprenne à s’exprimer de façon seyante, pour que chacun de nous atteigne l’âge du sevrage.

En chacun de nous, quelque chose de lui. Il est le père et le fils. Le père d’une phase entière de notre histoire. Le fils dont nous avons formulé les mots et tracé l’image.

Lui parti, nous en disons pas adieu au passé…mais nous entrons dans une nouvelle histoire, béante sur l’inconnu. Trouverons-nous le présent avant de craindre l’avenir?
Rédaction Babelmed

Related Posts

La longue résistance culturelle des Palestiniens

20/11/2007

La longue résistance culturelle des PalestiniensLes Palestiniens existent, vibrent, écrivent et filment, s'expriment dans leur douleur -celle de l'exil intérieur et de l'enfermement- mais aussi dans leur diversité, leur humour, leur créativité.Ils puisent leur inspiration dans la tradition d’une terre millénaire, ils la puisent aussi dans l'horreur de l'occupation. Et leur destin inspire aussi les non Palestiniens.De Jean Genet à Mahmoud Darwich, de Hussein al-Barghouti à Adania Shibli, de Edward Saïd à Elias Sanbar, de Simone Bitton à Tawfik Abu Wael, petit panorama de la culture palestinienne...

Palestine 2009

28/12/2009

Palestine 2009Quel bilan en cette fin d’année pour les amis de la Palestine occupée? Bien mince malheureusement. Chacun des acteurs continue de jouer sa partition et les changements sont imperceptibles.

«Return of the Soul» commémore 60 ans de Nakba

16/05/2008

«Return of the Soul» commémore 60 ans de NakbaLes milliers de figurines sont suspendues dans l'air, un peu comme la vie des réfugiés palestiniens, figée dans l'attente d'un impossible retour.