Arafat, A la rencontre d’une mort en exil

 

Arafat, A la rencontre d’une mort en exil

Le grand poète palestinien Mahmoud Darwich rend un vibrant hommage à Yasser Arafat dans Le Monde daté du 17 novembre.
Dans son texte, traduit en français par l’écrivain palestinien Elias Sanbar, Darwich dit notamment en conclusion:

Il ne nous a pas surpris, cette fois. Nous ayant préparés à un adieu non suivi de retrouvailles, l’assiégé est sorti du siège. Parti à la rencontre d’une mort en exil, il a mis les dernières touches à sa légende. Mais il nous a laissé un peu de temps. Pour que notre tristesse apprenne à s’exprimer de façon seyante, pour que chacun de nous atteigne l’âge du sevrage.

En chacun de nous, quelque chose de lui. Il est le père et le fils. Le père d’une phase entière de notre histoire. Le fils dont nous avons formulé les mots et tracé l’image.

Lui parti, nous en disons pas adieu au passé…mais nous entrons dans une nouvelle histoire, béante sur l’inconnu. Trouverons-nous le présent avant de craindre l’avenir?
Rédaction Babelmed

Related Posts

Arrêter les atrocités à Rafah

21/05/2004

Arrêter les atrocités à RafahLa Plateforme des ONGs palestiniennes (PNGO) en appelle à la communauté internationale afin qu'elle intervienne immédiatement pour arrêter la destruction par les Israéliens des vies et des maisons à Rafah dans la Bande de Gaza occupée.

Déclaration du Président de la Fondation Anna Lindh sur la situation à Gaza

13/01/2009

Déclaration du Président de la Fondation Anna Lindh sur la situation à GazaFaire la guerre pour redonner ses chances à la paix. Illusoire, cette théorie prend une dimension tragique avec le lourd tribut payé par la société civile palestinienne profondément meurtrie dans Gaza assiégée.

Lettre à Noora

22/04/2009

Lettre à Noora Mardi 30 décembre, 2008. Je t’écris du vide de ma honte, un vide rempli par l’éloquence des hélicoptères Apache et des F-16.