Arafat, A la rencontre d’une mort en exil

 

Arafat, A la rencontre d’une mort en exil

Le grand poète palestinien Mahmoud Darwich rend un vibrant hommage à Yasser Arafat dans Le Monde daté du 17 novembre.
Dans son texte, traduit en français par l’écrivain palestinien Elias Sanbar, Darwich dit notamment en conclusion:

Il ne nous a pas surpris, cette fois. Nous ayant préparés à un adieu non suivi de retrouvailles, l’assiégé est sorti du siège. Parti à la rencontre d’une mort en exil, il a mis les dernières touches à sa légende. Mais il nous a laissé un peu de temps. Pour que notre tristesse apprenne à s’exprimer de façon seyante, pour que chacun de nous atteigne l’âge du sevrage.

En chacun de nous, quelque chose de lui. Il est le père et le fils. Le père d’une phase entière de notre histoire. Le fils dont nous avons formulé les mots et tracé l’image.

Lui parti, nous en disons pas adieu au passé…mais nous entrons dans une nouvelle histoire, béante sur l’inconnu. Trouverons-nous le présent avant de craindre l’avenir?
Rédaction Babelmed

Related Posts

Des films palestiniens sur les femmes pour susciter le débat

14/01/2010

Des films palestiniens sur les femmes pour susciter le débatLes quatre films produits dans le cadre de «Masarat» abordent notamment la question de l'inceste, et celle des premiers émois vécus par les jeunes filles. (Eurojar)

«Cartooning for Peace», arme de dérision massive

19/06/2008

«Cartooning for Peace»,  arme de dérision massiveL'exposition itinérante "Cartooning for Peace" est arrivée cette semaine au Proche-Orient. Des dessinateurs de presse juifs et arabes y ont pris part, avec des rencontres en Israël et en Cisjordanie et une pause graffiti improvisée sur le mur de séparation.

“Jerusalem, Our Home”, l’exposition revendication

25/06/2009

“Jerusalem,  Our Home”, l’exposition revendication"Jerusalem, Our Home". Le titre est à double sens. L'exposition porte sur l'intérieur des maisons durant l'âge d'or de la société palestinienne à Jérusalem, le Mandat britannique (1920-1948). Mais c'est aussi un cri de revendication d'actualité : "Chez nous à Jérusalem".