Booker prize arabe, un prix crédible pour le roman arabe

Booker prize arabe, un prix crédible pour le roman arabe Egypte: Les réactions de BahaTahar et Makaoui Saïd
Baha Tahar a l’air d’être le frère aîné de Makaoui Saïd. Ils sont tous deux bruns, maigres, réservés et calmes. Et tous deux ont des origines qui remontent à la Haute Egypte. Mohamed Baha Dine Tahar, de la génération littéraire des années 1960, a étudié l’histoire à l’Université du Caire dont il est diplômé, promotion 1956, l’année même de la naissance de Makaoui Saïd.
Booker prize arabe, un prix crédible pour le roman arabe Syrie: Les réactions de Khaled Khalifa
Pour Khaled Khalifa, ce prix «se distingue par quelque chose que les Arabes ne connaissent généralement pas, à savoir traiter les textes à pied d’égalité sans prendre en considération le pouvoir que peuvent détenir leurs auteurs ».
Booker prize arabe, un prix crédible pour le roman arabe Jordanie: les réactions de Illias Farkouh
Pour Illias Farkouh, ce prix est un flambeau qui s’allume dans le champ culturel à une époque où les jurys ont pris l’habitude de récompenser ceux qui ne le méritent pas vraiment.
Booker prize arabe, un prix crédible pour le roman arabe Liban: les réactions de May Mansi et Jabour Douihi
Qu’en est-il des candidats libanais dont les noms ont été retenus pour le Booker arabe? Pour May Mansi la reconnaissance intellectuelle et affective que comporte ce prix est essentielle, tandis que l’écrivain libanais Jabour Douihi se réjouit de la dimension panarabe du Booker prize.

Related Posts

Lignes de vie

10/04/2006

Il n’y a sans doute que sa femme pour savoir parler de lui avec autant de pudeur. Samir, cet être aimé que des assassins ont arraché à la vie parce qu’il avait le mauvais goût de faire passer dans ses écrits et ses actions son intelligence, sa réflexion, sa pensée pour dénoncer les rouages politico-régionaux qui empêchent les Libanais d’être des citoyens libres.

Le planteur de virgules

16/04/2007

Le planteur de virgulesGuide pratique pour l’atelier d’écriture poétique, d’Isabelle Normand et Marie Ketline Adodo. Le planteur de virgules est un étonnant petit livre. Publié aux éditions Le Castor Astral, cet ouvrage fait état d’une expérience originale menée au Togo par une animatrice d’ateliers d’écriture en France. Une expérience qui a permis de croiser la poésie et la tradition orale pour stimuler l’apprentissage du français et développer, par l’imaginaire, la maîtrise de la réalité.

La société civile, une conscience méditerranéenne (extrait de La Méditerranée, Berceau de l'avenir)

24/03/2007

La société civile,  une conscience méditerranéenne (extrait de La Méditerranée, Berceau de l'avenir)Dès l’Antiquité, les sociétés des pays riverains de la Méditerranée se sont organisées pour faire face à l’État et aux autorités. Aujourd’hui, grâce aux associations, aux ONG et aux OING, les multiples actions de la société civile contribuent à former et à consolider la conscience méditerranéenne.