La France définitivement métissée. Un Dossier du Courrier de l’Atlas.

La France définitivement métissée. Un Dossier du Courrier de l’Atlas. Diversité culturelle: en France ça bouge enfin!
Ils surfent sur la vague Obama et veulent imposer aux politiques la diversité comme enjeu national. Les militants d’origine étrangère ont, pour y arriver, des propositions concrètes et des soutiens de poids. Dossier publié dans le n° 22 du Courrier de l’Atlas .
La France définitivement métissée. Un Dossier du Courrier de l’Atlas. Ecran blanc… tableau noir
Medias français: un tout petit point de plus, c’est ce qui a changé entre la première étude réalisée sur la diversité dans les médias en 1999 et l’étude rendue récemment par le CSA. Autant dire qu’il reste encore beaucoup à faire.Dossier publié dans le n° 22 du Courrier de l’Atlas .
La France définitivement métissée. Un Dossier du Courrier de l’Atlas. Entretien avec Mohamed Abdi : “Les stats ethniques, oui, la discrimination positive, non !”
La rédaction du “Courrier de l’Atlas” a rencontré le conseiller de Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville. Extraits.
 

 
   
   
   

Related Posts

Ticket Fund de la Fondation Prince Claus

24/06/2015

claus 110Pour favoriser la mobilité des artistes et des opérateurs culturels des pays du sud de la Méditerranée, la Fondation Prince Claus, basée aux Pays-Bas, soutient les frais de déplacement par le biais de son Ticket Fund (Fonds de Billets). Les demandes - au plus tard 8 semaines avant le départ - sont acceptées et traitées toute l'année.

La matraque, le fouet et les télévisions satellitaires arabes

06/03/2008

La matraque,  le fouet et les télévisions satellitaires arabes21 pays arabes viennent de ratifier une charte pour réguler les télévisions satellitaires. Une avalanche de règles tournées en dérision par le célèbre humoriste marocain Bziz sur le plateau d’Al Jazeera.

«Se souvenir des jours heureux»

16/05/2014

jui mus 3 110Mohamed Boual a soixante dix ans tout rond, il se souvient des années cinquante à Mostaganem comme d’une mosaïque frémissante : "Les bruits, les sons, les langues -l’arabe, le maltais, le français - étaient mixés dans notre univers quotidien. Nous habitions avec des familles juives, espagnoles dans la même impasse."