Pensée et pratique des échanges dans l’espace culturel euro- méditerranéen

Pensée et pratique des échanges dans l’espace culturel euro- méditerranéen Le «dialogue des cultures» à l’heure des comptes géostratégiques
Yassin Temlali
En soulignant les ambiguïtés de la notion de «dialogue des cultures», les participants au Forum ont rappelé, entre autre, que les «échanges culturels» doivent être menés par les acteurs eux-mêmes, en toute indépendance des stratégies de l’Europe en Méditerranée. Le déroulement et la conception de ce Forum pourrait être considérée d’ailleurs comme une «bonne pratique» dans ce domaine.
   
Pensée et pratique des échanges dans l’espace culturel euro- méditerranéen Dialogue inter-culturel : éviter les sables mouvants
Nathalie Galesne
En citant Régis Debray qui dénonçait récemment la stérilité du «dialogue culturel», véritables «sables mouvants où tout s’enlise», Giovanna Tanzarella coordinatrice du réseau Français de la Fondation Anna Lindh avait clairement donné le ton et les intentions de cette manifestation, invitant les participants à la modestie et la rigueur.

Related Posts

Témoignages

23/09/2009

TémoignagesSalma, Zakia : elles ont toutes deux décidé de porter la burqa. Elles nous font part de leurs raisons et de leurs visions de la pratique religieuse.

Résilience : peindre pour dépasser le trauma de la guerre

25/05/2014

mansourieh 110wwL’école publique de Mansourieh (Liban) et l’organisation Terres des Hommes (Italie) lance un projet artistique collectif destiné aux écoliers syriens rifugiés. L’idée est de dessiner sur les murs de l’école pour faire naître chez eux un sentiment d’appartenance à la communauté et récupérer une dimmension ludique.

Première Conférence sur les politiques culturelles dans le monde arabe

14/07/2010

Première Conférence sur les politiques culturelles dans le monde arabe“Il y a deux ans, nous avons commencé à suggérer l’idée de cette conférence à nos partenaires arabes, ils ont tous hurlé: c’est impossible ! Des acteurs culturels indépendants ne peuvent pas parler à leurs gouvernements!”