Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie?

Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie?
Elles s’appellent Amal, Lila, Joëlle, Ghania, Amina, Nicole, Fédia, Sarah, Laurie, Celia, Doris… Elles ont toutes entre 20 et 30 ans, elles vivent sur la rive nord ou sud de la Méditerranée et ont accepté de se dire aux femmes journalistes qui les ont rencontrées.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Algérie. L’amour à vingt ans: une bataille contre les tabous
Par leurs silences, leurs réponses laconiques et leur exubérance les jeunes algériennes expriment une volonté farouche de briser les carcans religieux et traditionnels.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? France: Les jeunes filles en fleur sortent de l’ombre
Quarante ans après la révolution sexuelle amorcée avec mai 68, comment les jeunes filles de 20 ans vivent-elles l’amour aujourd’hui? Etudiantes ou dans la vie active, sept d’entre elles issues des quatre coins de la France, ont accepté de nous parler de leur vie amoureuse. Confidences.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Liban: Une émancipation «en cachette»
L’image d’une gent féminine libanaise libérée est celle que la capitale donne aux touristes. Mais elle loin de refléter les réalités complexes d’un pays aux identités multiples, pour ne pas dire schizophrène.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Maroc: Entre survivre et s’affirmer
2008, 4 ans après la réforme du Code de la Famille. Casablanca, capitale économique et mégapole de 3,5 millions d’habitants (officiellement)... Amal, Leïla, Ikram, Ghania, Amina et Kawtar y vivent leurs vingt ans. Leur priorité: travailler.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Palestine: Risquer l’amour en Palestine
Malgré la culture de la réprobation et un châtiment pouvant aller jusqu’au meurtre ou à la réclusion, l’amour vaut encore le risque en Palestine.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Avoir 20 ans en Méditerranée: Jeunes femmes égyptiennes
S'il y a bien une chose qui rassemble les jeunes femmes égyptiennes de 20 ans aujourd’hui, c’est qu'elles sont généralement plus aptes à s'exprimer que ne l’étaient les générations de leurs mères et de leurs grand-mères.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Espagne: ni Conchita, ni femme fatale
A quelques décennies de la fin du franquisme, la situation des femmes en Espagne a changé. Le vent de libération sexuelle, qui soufflait déjà sur l’Europe, a gagné la péninsule, et les jeunes femmes d’aujourd’hui sont bien différentes de leur mère.
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Femme, avoir 20 ans en Italie
Elles ne rêvent pas de la robe blanche puisqu'elles placent le «mariage» au dernier rang de leurs priorités...
Dossier: L’amour à 20 ans, de quelle vie ont-elles envie? Turquie: Le pays des «femmes enfants» et des femmes qui ont oublié leur féminité
En Turquie, les femmes sont des «enfants» jusqu’à leur mariage, avant de devenir des mères. C’est pourquoi la Turquie est le pays des enfants de tous âges, mères de 15 et 16 ans comprises. Mais où sont les femmes?

Related Posts

Dossier R.O.M.

01/05/2015

rom 110x110

Dossier Algérie - Egypte: les médias de la discorde

09/12/2009

Dossier Algérie - Egypte: les médias de la discorde On se souviendra longtemps du rôle central joué par les médias dans la crise diplomatique actuelle entre l’Algérie et l’Egypte. N’étaient-ce les journaux à grand tirage et les télévisions satellitaires qui les ont amplifiés, les échanges vifs entre supporters égyptiens et algériens ne seraient aujourd’hui que de simples anecdotes.

DOSSIER: L'accueil d’une centaine d’étudiants réfugiés de la jungle de Calais à l’université de Lille

14/05/2017

0-cederna-110Le tintamarre anxiogène des médias qui se saisissent le plus souvent de la question des réfugiés sous l’angle exclusivement sécuritaire ne saurait nous faire oublier les initiatives solidaires mises en œuvre dans l’Hexagone. Aux côtés des actions de la société civile, le monde académique n’est pas en reste. Le projet porté par l’université de Lille en est l’exemple emblématique. Le récit de cette expérience est publié dans le dernier numéro de la revue « La Vague culturelle/Elmawja » dédié à l’exil. A lire les contributions de Camilla Maria Cederna et de Philippe Vervaecke, maîtres de conférence, qui nous racontent comment l’université peut se mettre à « rimer » avec « hospitalité » et « humanité ». Dossier illustré par Anne Gorouben.