Islam en Italie, cris de guerre médiatiques et roulements de tambours politiques

Islam en Italie, cris de guerre médiatiques et roulements de tambours politiques Fommenter la haine de l’Autre, surtout du musulman
Quand le mythe du «Bel paese» et de l’Italien «brava gente» s’érode en hoquets anti-islamiques. Les convulsions d’Oriana Fallaci.
Islam en Italie, cris de guerre médiatiques et roulements de tambours politiques Conversion en Mondovision
Avec sa conversion retransmise en mondovision Magdi Allam,directeur adjoint du quotidien « il Corriere della Sera », franchit une nouvelle étape dans la détestation de sa culture...
Islam en Italie, cris de guerre médiatiques et roulements de tambours politiques Passages à l’acte
Dans le contexte d’une information de plus en plus asservie au pouvoir, les journalistes peuvent se transformer en agents secrets. La situation empire lorsqu’un un ministre de la République incite ses compatriotes à la haine raciale et religieuse. 
   

Related Posts

Paris-Ankara, aller-retour

27/04/2017

Solera-23-110bisVoici que notre incapacité d’agir en respectant le droit international, de pratiquer la solidarité de façon claire, transparente et déterminée, et de mener une politique cohérente en termes de libertés fondamentales se trouve à la base des conditions qui ont facilité la restauration autoritaire en Turquie et l’avancée d’un nationalisme défensif, discriminatoire et nostalgique en France, surtout personnifié par le Front National.

Greenaccord au chevet de la Terre

29/10/2010

Greenaccord au chevet de la TerreDu 13 au 16 octobre, la ville italienne de Cuneo s’est penchée sur le sort de la terre. A l’initiative de l’association Greenaccord, des journalistes du monde entier y étaient rassemblés pour trouver les moyens de venir en aide à notre planète et discuter de l’économie soutenable.

Migration subsaharienne au Maghreb: une menace imaginaire et une réelle tragédie

26/10/2009

Migration subsaharienne au Maghreb: une menace imaginaire et une réelle tragédieLes Subsahariens qui parviennent à franchir la Méditerranée sont beaucoup moins nombreux que leurs frères maghrébins. Cette assertion, pour rappel, est confirmée par un organisme européen aussi crédible que l’Institut national d’études démographiques (INED, Paris).