Prix Samir Kassir pour la Liberté de la Presse – Edition 2007

  Prix Samir Kassir pour la Liberté de la Presse – Edition 2007 “Deux ans après l'assassinat de Samir Kassir, la liberté d'expression demeure une liberté toute relative. Ici et ailleurs, des hommes de lettres, des journalistes, des intellectuels continuent à être des cibles pour une seule et unique raison: penser autrement. Parler autrement. Affirmer ce que d'autres veulent taire. Mais si les hommes tombent c'est parce que les mots font peur. Cette forme de résistance est un combat quotidien car la liberté d'expression n'est jamais vraiment acquise. Plus que jamais, à l'heure où seules les armes ont droit de parole, ce prix a toute sa place dans cette partie du monde”. Ainsi s’est exprimé Patrick Laurent, Chef de la Délégation de la Commission Européenne au Liban, dans le discours qui préludait la remise des prix présidée par Mme Gisèle Khoury-Kassir.
Ahmed Reda Benchemsi, Journaliste marocain de 33 ans, a obtenu le prix de la catégorie Journalistes pour son article "Le culte de la personnalité", publié le 29 juillet 2006 dans l'hebdomadaire marocain TELQUEL. Le prix de la catégorie Journalistes est doté de € 15 000. Ahmed Reda Benchemsi avait obtenu en 2004 le Prix Lorenzo Natali pour le Monde arabe.
Rita Chemaly, étudiante libanaise de 24 ans à l'Institut de Sciences Politiques de l'Université Saint-Joseph, a obtenu le prix de la catégorie Jeunes Chercheurs pour son mémoire de maîtrise intitulé: "La communauté nationale libanaise à l'épreuve du Printemps 2005: entre le mythe et la réalité", présenté en juin 2006. Le prix de la catégorie Jeunes Chercheurs est doté de € 10.000.
Les deux lauréats ont obtenu la meilleure note du Jury qui a évalué les documents soumis selon les critères de pertinence, d'originalité du traitement, et du respect des règles professionnelles. Le prix Samir Kassir récompense chaque année un travail de recherche et un document journalistique relatif à l'Etat de droit.
L'article d'Ahmed Reda Benchemsi et le mémoire de Rita Chemaly sont disponibles sur le site Internet www.prixsamirkassir.org.
25 dossiers ont été soumis au concours pour la deuxième édition de ce prix, dont 14 ont été retenus dans la catégorie Journalistes et 3 dans la catégorie Jeunes Chercheurs. Les candidats étaient de nationalités égyptienne, libanaise, palestinienne, marocaine et syrienne.
Le jury était composé de 9 membres, représentant des médias et des organisations non gouvernementales européens et méditerranéens : Ali Atassi, journaliste indépendant ; Tomas Alcoverro, correspondant du quotidien espagnol La Vanguardia; Pierre El Daher, Président Directeur-général de la Lebanese Broadcasting Corporation International-LBCI; François Bonnemain, Président Directeur-général de TV5 MONDE; Hassane Tlili, journaliste à Radio Monte Carlo Moyen-Orient; Jim Muir, correspondant de la BBC au Moyen-Orient; Walid Kassir, représentant la Fondation Samir Kassir; Ziyad Baroud, membre de la Lebanese Association for Democratic Elections (LADE); et Layla Al-Zubaidi, directrice de la Heinrich Böll Foundation.

(11/06/2007)

Related Posts

Et la terre se transmet comme la langue, poème de Mahmoud Darwich

24/09/2012

vitry_110Du 28 septembre au 1er octobre, le Studio-Théâtre de Vitry propose sa première "Ouverture" avec un poème de Mahmoud Darwich, "Et la terre se transmet comme la langue". Ecrit en 1989 pendant la première Intifada, c'est une œuvre d'exil...

La Syrie… vers la liberté

04/10/2011

La Syrie… vers la liberté 2.600 civils syriens abattus en exerçant pacifiquement leur droit de manifester. Des dizaines de milliers d’autres arrêtés, torturés ou contraints à l’exil… Une Soirée d’information et de solidarité avec le peuple syrien est organisée lundi 10 octobre 2011 au Théâtre de l’Europe à Paris.

2ème appel à projets EBTICAR-Media

12/02/2015

lg cfiAvec le soutien financier de l’Union Européenne, CFI, agence française de cooperation médias, lance le second appel à projets EBTICAR-Media pour soutenir le développement des médias en ligne au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Libye, en Egypte, dans les territoires palestiniens, en Jordanie, au Liban et en Syrie.