2ème Forum de la presse arabe indépendante

 

2ème Forum de la presse arabe indépendanteLe 2ème Forum de la presse arabe indépendante, qui va se tenir à Beyrouth, au Liban, les 9 et 10 décembre réunira des blogueurs, des rédacteurs en chef et des éditeurs indépendants de premier plan de l’ensemble de la région.

Vous trouverez le programme de cette manifestation, qui est organisée par
l’Association Mondiale des Journaux et par le journal libanais An-Nahar à
www.wan-press.org . Il n’est pas trop tard pour vous inscrire.

Parmi les intervenants Ahmed Reda Benchemsi, l’Editeur et le Rédacteur en chef de TelQuel au Maroc; Mohamed Alayyan, l’Editeur d’Al Ghad en Jordanie; Nadia Al Saqqaf, la Rédactrice en chef du Yemen Times au Yémen; Ali Anouzla, le Rédacteur en chef d’Al-Massae au Maroc; Ahmed Al-Omran, un blogueur saoudien; Wael Abbas, un blogueur égyptien; Rafik Khoury, le Rédacteur en chef du journal Al Anwar News au Liban; et Mazen Darwich, le Président du Centre syrien pour les Médias et la Liberté d’Expression.

Le forum, intitulé "Comment riposter: Défis et opportunités pour la presse arabe", examinera quatre grands thèmes: combiner l’indépendance
éditoriale avec le succès commercial; les blogs et les formes alternatives de transmission de l’information ; les opportunités de coopération parmi les médias indépendants; et les dernières politiques gouvernementales qui entravent la presse indépendante.

Au cours de cette manifestation sera remis le second Prix Gebran Tueni, qui récompense chaque année un éditeur ou un rédacteur en chef du monde
arabe qui défend les valeurs de la liberté de la presse qu’incarnait Gebran Tueni, l’éditeur d’An-Nahar et membre du Conseil d’administration de l’AMJ tué dans un attentat à la voiture piégée en décembre 2005. Ce prix, doté d’une subvention de 10 000 euros pour la formation à la gestion des journaux, sera décerné à un rédacteur en chef ou un éditeur d’une publication arabe dont l’activité reflète un profond attachement à la liberté et à l’indépendance de la presse, le courage, le sens du leadership, l’ambition et la poursuite de standards professionnels et d’encadrement élevés.

L’AMJ, l’organisation mondiale de l’industrie de la presse, qui est basée à Paris, défend et promeut la liberté de la presse et les intérêts
professionnels et économiques des journaux dans le monde entier.
Représentant 18.000 titres, elle regroupe 76 associations nationales d’éditeurs de journaux, des entreprises de presse et des directeurs de
journaux individuels dans 102 pays, 12 agences de presse et 10 organisations régionales et internationales de médias.

 

(23/11/2007)


Adressez vos questions à : Larry Kilman, Directeur de la Communication, AMJ,
7 rue Geoffroy St Hilaire, 75005 Paris France.
Tél : +33 1 47 42 85 00.
Fax: +33 1 47 42 49 48.
Mobile: +33 6 10 28 97 36.
E-mail: lkilman@wan.asso.fr

Related Posts

Home Works V: Forum des pratiques culturelles au Liban

22/12/2009

Home Works V: Forum des pratiques culturelles au LibanLa Ve édition de Home Works, forum sur les pratiques culturelles et artistiques contemporaines, organisé par l’association Askhal Alwan, aura lieu à Beyrouth du 22 avril au 1e mai 2010. Tour d’horizon des thèmes envisagés.

La guerre ou le retour pour les Libanais aux réflexes d'une mémoire réactivée

24/07/2006

Ma mère prépara la valise de l’abri. Ce faisant, elle n’était ni pressée, ni émue, ni apeurée. Elle prenait tout son temps pensant à tout ce dont on pourrait avoir besoin au cas où il nous faudrait descendre précipitamment dans les abris. Ma mère ne savait pas que nous aurions à le faire, mais elle savait sans aucun doute que, contraints à nous réfigiés à la cave, nous n’aurions nullement le temps de prendre nos affaires.

Le Centre-ville de Beyrouth entre images du passé et reconstruction d’aujourd’hui

16/06/2010

Le Centre-ville de Beyrouth entre images du passé et reconstruction d’aujourd’huiLa Mémoire et l’Histoire esquissent un fougueux pas de deux dans les rues et sur les places du Centre-ville de Beyrouth, devant un jury composé de jeunes Libanais. Regards croisés.