Festival de cinéma de Douarnenez

Festival de cinéma  de DouarnenezChaque année, le festival de Douarnenez part à la découverte d’un peuple et de son cinéma mais s’intéresse également à toutes les facettes culturelles du pays invité.

Cette année, à travers plus de 50 fictions et documentaires, des rencontres avec les réalisateurs, des expositions et des débats, nous tenterons de donner du Liban une image plus complexe que celle que nous offrent les unes de nos journaux. Différents thèmes concernant notamment son histoire, sa société, son territoire seront abordés : guerre et reconstruction, espaces partagés, création cinématographique et littérature, chiisme, réfugiés palestiniens…

Le festival accueillera notamment les réalisateurs libanais Ghassan Salhab, Bohrane Alaouie, Maher Abi Samra, Jocelyne Saab, Sabrina Mervin, Rania Stephan, Nadine Naous, Lena Merhej, Farouk Beloufa, Lokman Slim, Monika Borgman …

Les débats seront menés par Franck Mermier, anthropologue, arabisant, et directeur des études contemporaines à l’Institut Français du Proche-Orient (Liban, Jordanie, Syrie).

Le sociologue Ahmad Beydoun, auteur de Le Liban, Itinéraires dans une guerre incivile, et fin connaisseur de l’histoire libanaise a été également convié.

La journée du jeudi 21 août sera entièrement consacrée à la littérature libanaise :

- Panorama de la littérature libanaise, avec un focus sur la poésie arabe.

- Rencontre avec Abbas Beydoun, poète et journaliste, originaire de Tyr, auteur de Tombes de verre, Poème de Tyr, Entretiens sur la poésie, tous chez Actes Sud

et Najwa Barakat, romancière née à Beyrouth, vivant à Paris., auteur de La locataire du Pot de Fer, Ed. l’Harmattan et Le bus des gens biens, Ed. Stock
- Lectures d’auteurs libanais: Najwa Barakat, Darina El Joundi, Abbas Beydoun
- Librairie Proche-Orient rassemblant plus de 300 ouvrages, essais, romans, BD.

www.festival-douarnenez.com

(12/06/2008)

Related Posts

Ils sont en train de nous punir

18/07/2006

Notre fragilité est plus grande que nous le pensions. Ce que nous avons réalisé en un an, s’est effrité en un jour ; ce pour quoi nous avons peiné durant dix ans s’est consumé en une heure. Tous nos sacrifices pour libérer notre terre sont partis en fumée, pour rien. Et nous voici captifs du feu et du fer...

Être un homme

20/11/2016

Essere un uomo | babelmed | donne - migrazione - mediterraneoSami Halabi, journaliste libanais, réfléchit à la construction de son identité de genre: grandir et être éduqué par des hommes au Liban implique de se conformer au modèle d’imposition verticale du pouvoir masculin, qui finit par figer la société entière. Article publié par Frame qui a organisé en avril dernier à Beyrouth un grand marathon photographique sur le genre. Frame

CINESOUMOUD, des films courts pour le Liban et la Palestine

08/11/2006

CINESOUMOUD,  des films courts pour le Liban et la PalestineLes cinéastes réunis à la 8ème Biennale des Cinémas Arabes de L’IMA avaient appelé leurs confrères à tourner de courts films en réaction à l’agression israélienne au Liban et en Palestine. Aujourd’hui, une trentaine de films réalisés dans l’urgence pendant la guerre, et juste après, ont été réunis dans un DVD sous le titre «CINESOUMOUD, des films courts pour le Liban et la Palestine». Et des projections seront organisés dans plusieurs grandes capitales arabes et européennes.