Partenariat entre Babelmed et Eurojar

 
Partenariat entre Babelmed et Eurojar Nabil Ayouch, rencontres en ligne
Producteur, auteur et réalisateur franco-marocain, à 39 ans, ce cinéaste a déjà réalisé trois longs métrages et produit une trentaine de films. Sans compter des spots publicitaires, un téléfilm pour Arte et, surtout, un soutien à la création cinématographique dans les pays du Sud grâce à 'Meda Films Development'. Nabil Ayouch était l’invité d’Eurojar en août , sollicité par les internautes, à lire ces réponses en ligne.
Partenariat entre Babelmed et Eurojar Les perfusions européennes maintiennent le régime palestinien en vie
Plutôt que d’être investis dans les projets de développement, 80 % du budget européen consacré à la Palestine sert à renflouer les caisses de l’Autorité palestinienne, soit près de 430 millions d’euros. En attendant sa sortie des soins intensifs.

 
   (21/092009)
   

Related Posts

Liban uni

16/11/2007

Liban uniLes assassins de Rafic Al-Hariri pouvaient-ils se douter de l’incroyable mouvement d’unité qui a soudé le pays depuis sa disparition ? Nous publions les articles de l’écrivain et journaliste libanais Hassan Daoud et de son confrère Youssef Bazzi qui témoignent de l’immense émotion qui a secoué le pays autour d’un homme politique devenu mythe et martyr.

Le journaliste et parlementaire Jebrane Tueini assassiné à Beyrouth

12/12/2005

Le journaliste et parlementaire Jebrane Tueini assassiné à BeyrouthJebrane Tueini, parlementaire et directeur du quotidien libanais An-Nahar, a été victime d’un attentat à la voiture piégée lundi 12 décembre dans la région de Mkallès, dans la banlieue est de Beyrouth. La liste des assassinats politiques au Liban s’allonge.

Couleurs du passé dans le «Courrier d’Orient»

27/01/2004

Couleurs du passé dans le «Courrier d’Orient»L’album qui vient d’être publié réunit 500 cartes postales postées en Orient et acheminées vers l’Europe, à l’époque que l’auteur appelle «le temps des métamorphoses», celui qui avait fini par imposer le Mandat européen sur les pays d’Orient. Les photographies avaient été prises dans de nombreuses villes, d’Istanbul à Marrakech. Mohsen Yamîn, a consacré plusieurs années pour rassembler ces cartes, son ouvrage a été parrainé par «Fransabanque».