Un 2005 sous le signe de la solidarité

  Un 2005 sous le signe de la solidarité Alors que l’Asie du Sud Est nous tend les images tragiques de l’immense cimetière marin provoqué par le raz de marée qui a secoué la planète jusqu’à modifier l’axe de sa rotation, tous les vœux de bonheur pour l’année 2005 peuvent sembler dérisoires, nous vous les adressons cependant en souhaitons qu’ils s’exercent sous le signe de la solidarité et que l’épicentre de nos intérêts si souvent situé en Méditerranée, le soit sur une Méditerranée qui appelle d’autres mers, une Méditerranée ouverte sur le monde.
Bonne année 2005
_______________________________________________
L'Italie a pour mission de coordonner l'aide humanitaire européenne.Vous pouvez adresser vos dons à plusieurs organismes dont:
CARITAS
CROCE ROSSA ITALIANA
EMERGENCY
MEDICI SENZA FRONTIERE
UNICEF
_______________________________________________

Related Posts

La Méditerranée rend hommage à Ibn Khaldoun

16/03/2006

D’Alger à Tunis en passant par Paris, Séville ou New York, Ibn Khaldoun sera à l’honneur d’un programme culturel s'étalant sur toute l'année. La Tunisie prévoit, quant à elle, plus de 500 activités sur tout son territoire, dont une grande exposition qui sera reproposée à Paris par l’Unesco; Séville fêtera ce grand penseur avec une méga manifestation sur le thème «Ibn Khaldoun et la Méditerranée au XIVème siècle», attendue ensuite à New-York, au siège de l’ONU.

Université/hospitalité : fragments d’errances et d’espoirs

14/05/2017

1-cederna-110L’université s’ouvre aujourd’hui à nous dans une nouvelle lumière, une nouvelle humanité. Ce mot parfois si vide peut aujourd’hui rimer avec hospitalité, et finalement je vais y aller avec un sentiment de liberté. Ils sont 100 réfugiés arrivés de la « jungle » de Calais à Lille, accueillis grâce à l’enthousiasme et à l’effort de bénévoles…

Maghnia : franchir la frontière infranchissable"

28/01/2014

maghnia 110wwLe rapport de mission sur la vulnérabilité des migrants et des réfugiés subsahariens à la frontière algéro-marocaine, auquel a participé le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme, est en ligne sur son site. Nous en publions le résumé.