Rome rencontre Istanbul

  Rome rencontre Istanbul Rien de tel que le cinéma pour partir à la rencontre de l’autre, s’introduire dans sa diversité, respirer son ailleurs, pénétrer son imaginaire et partager en quelque sorte le même monde. En ce trois octobre 2005, journée d’ouverture des négociations sur l’entrée de la Turquie en Europe, Rome joue son rôle de ville culturelle en accueillant, à la «maison du cinéma», un événement cinématographique en phase avec l’actualité.

«Rome rencontre Istanbul», ainsi s’intitule ce dernier, s’inscrit dans une ample programmation d’échanges culturels entre l’Italie et la Turquie initiée en juin dernier avec les rétrospectives du Cinéma Classique et Contemporain réalisé par MedFilmFestival à Istanbul et Ankara. Cette initiative s’achèvera en Novembre par la manifestation éponyme MedFilmFestival qui se déroulera du 7 au 13 novembre dans la capitale italienne.

La matinée sera consacrée aux représentants institutionnels de la Turquie, de la ville de Rome, de la Commission Européenne auxquels se joindront des responsables de maisons de productions, cinémathèques et festivals. L’après-midi sera en revanche totalement dédiée au cinéma turc avec une première séance de courts-métrages et de documentaires suivie par la projection de trois films du réalisateur turc installé en Italie Ferzan Ozpetek: Hammam, Harem soirée et Le Fate Ignoranti.

La journée se concluera par une réception à l’ambassade turque.

Related Posts

Ecrivains francophones à vos plumes!

12/12/2012

ecrinap_110L'Université "L'Orientale" de Naples lance la 3e édition du Prix de Narration «Napoli racconta - Naples raconte» en langue française. Clôture pour l’envoi des textes le 25 janvier 2013.

investigation of a journey to the west by micro+polo

28/04/2005

investigation of a journey to the west by micro+polo51ème Exposition Internationale d’Art. La Biennale de Venise présente des artistes de Hong-Kong, Chine. Du 12 juin au 6 novembre 2005 Décidement cette année, l’Italie se tourne vers l’Est. Comme dans un jeu de miroir, elle donne à voir l’Orient, et se donne à voir vue d’Orient. Après l’exposition de photographies de Oriented à Rome, après les peintures chinoises réinterprétant l’art occidental à Padoue, c’est au tour de Venise de présenter deux artistes Hong-Kongais à travers leur réintérprétation, l’un d’une maison de thé traditionnelle, l’autre du paysage citadin de Venise. Jeux de miroirs sur deux villes d’eau.