Festival sarde du film ethnographique

  Festival sarde du film ethnographique Du 18 au 24 septembre 2006, aura lieu à Nuoro le XIIIème Festival du Film Ethnographique organisé par l'Institut Régional Ethnographique de Sardaigne ( I.S.R.E. ).A partir de cette année, le Festival changera de nom et deviendra le Sardinia International Ethnographic Film Festival (SIEFF). Une sélection des films primés pourra également être présentée dans d'autres villes de la Sardaigne.

Le festival, dans sa version première, se déroulait une fois tous les deux ans et traitait à chaque fois d’un thème bien précis. Les éditions précédentes ont ainsi porté sur des thématiques telles que «Le berger et son image» (1982); «Le monde à l'envers ou la transgression maîtrisée» (1984); «Noces. Les rituels du mariage dans les sociétés traditionnelles» (1986); «Les femmes et le travail dans les sociétés traditionnelles» (1988); «Iles» (1990); «Montagnes» (1992); «L'homme et le fleuve» (1994); «Magie et médecine dans les sociétés traditionnelles» (1996); «Musique et rites» (1998); «Enfants» (2000) «Nourriture» (2002); «Tourisme/Tourismes»(2204).
Festival sarde du film ethnographique A partir de cette année, le Festival perdra sa caractéristique thématique. La seule connotation ethno-anthropologique des films permettra un plus grand choix et par conséquent un programme plus qualifié.
Les oeuvres sélectionnées pour le programme officiel concourront pour les prix suivants:
-Le prix 'Grazia Deledda' pour le meilleur film (10 350 € )
-Le prix pour le meilleur film produit et situé dans des villes ou dans des villages méditerranéens ( 6200 € )
-Le prix pour le meilleur film d'auteur sarde (6200 €)
-Le prix pour le film le plus innovant (6200 €)

Le Festival présentera également des oeuvres hors concours. Une journée spéciale sera consacrée à un thème, avec des projections hors concours et des débats, auxquels participeront des experts italiens et étrangers. Les films seront précédés d'une brève présentation et généralement suivis de commentaires et de débats avec les auteurs. Les projections, tables rondes et débats seront accompagnés d'une traduction simultanée en italien, français et anglais. Rédaction Babelmed
(28/03/2006)

Related Posts

A Istanbul, hommage à Primo Levi

22/01/2010

A Istanbul,  hommage à Primo LeviLes Instituts français et italiens d’Istanbul consacrent une soirée à Primo Levi et à son chef-d’œuvre Si c’est un homme, le 27 janvier, Journée internationale de commémoration de la Shoah.

Les Interprètes de l’Orient, une soirée proposée par Caterina Gramaglia

18/05/2006

Les Interprètes de l’Orient,  une soirée proposée par Caterina GramagliaLabirinto le 20 mai, Rome Il faut louer l’initiative de Caterina Gramaglia qui a su réunir des créatrices italiennes autour de cette idée d’ «Orient» pour que chacune livre la partition, l’image, la photo, le chant, le texte, la danse que lui a inspiré ce vocable, bref sa propre interprétation et expérience d’une contrée aussi enchanteresse que minée.

Un “débarquement” en état de grâce

14/07/2010

Un “débarquement” en état de grâceGênes a vécu pendant la dernière semaine du mois de juin un événement extraordinaire. Malgré une censure médiatique inquiétante, des milliers de personnes ont participé aux deux journées de “débarquement” du paquebot en provenance de Barcelone pour défendre les droits énoncés dans la Constitution Italienne.