Les Italiennes dans la rue

 

Maintenant ou jamais
Les Italiennes dans la rueEn Italie, les femmes travaillent à l’extérieur ou chez elles, elles créent de la richesse, cherchent un travail (une sur deux en trouve), étudient, se sacrifient pour s’affirmer dans la profession qu’elles ont choisi, prennent soin des relations familiales, s’occupant de leurs enfants, de leur mari, de leurs vieux parents.
Nombre d’entre elles sont engagées dans la vie publique, dans tous les partis, les syndicats, les entreprises, les associations et le volontariat de manière à rendre plus civile, plus prospère, plus accueillante la société dans laquelle elles vivent. Elles ont de la consideration et du respect pour elles-mêmes, pour la liberté et la dignité qu’elles ont obtenues avec la contribution de toutes ces générations de femmes qui – il faut se le rappeler en ce 150 ème anniversaire de l’unité d’Italie – ont construit la nation démocratique.

Cette expérience riche et variée est systématiquement effacée par la représentation répétitive, indécente, obstentatoire des femmes comme simple objet de commerce sexuel. Cette image offerte par les journeaux, les télés et la publicité n’est plus tollérable.
Ainsi une culture largement répandue propose aux jeunes générations d’atteindre des objectifs mirobolants et des gains faciles en offrant leur beauté et leur intelligence au puissant de service, disposé à son tour à leur rendre l’appareil en les faisant accéder aux ressources et à la fonction publiques.

Cette mentalité et les comportements qui en découlent sont en train de polluter la co-existence sociale, la conscience civile, éthique et religieuse de la nation. Ainsi sans même nous en rendre compte nous avons dépasser le seuil de la décense.

Le modèle entre homme et femme, tel que revendiqué par la charge la plus haute de l’Etat, a une profonde influence sur les styles de vie et la culture nationale, ce qui justifie des comportements néfastes pour la dignité des femme set des institutions.
Ceux qui veulent continuer à se taire, soutenir, justifier, réduire à de simples faits privés ce qui se passe sous nos yeux, doivent le faire en assumant leurs propres responsabilités, y compris par rapport à la communauté internationale.

Nous demandons à toutes les femmes, sans distinctions aucunes, de défendre la valeur de l’Etat, de notre dignité, et nous disons aux hommes : “C’est maintenant où jamais”. En effet, il est grand temps de témoigner votre amitié aux femmes.

 



Pour adhérer envoyez un mail ("aderisco" + nome e cognome) à MOBILITAZIONE.NAZIONALE.DONNE@GMAIL.COM

 

Related Posts

Avant que la canicule nous brûle le cerveau

18/07/2017

gambero-110Les écrevisses de la rivière luttent contre la boue qui les emprisonne ; lorsque ce coin de la rivière sera lui aussi complétement sec, elles mourront dans la prise de la boue transformée en ciment. Un couple de Chinois, profitant de la situation, se donne à la chasse aux écrevisses qui zigzaguent dans l’eau basse.

Les nouveaux «Frères d'Italie»

14/08/2010

Les nouveaux «Frères d'Italie»Alin, Masha et Nader vivent dans la banlieue de Rome. Ils ont différentes histoires, aspirations, peurs, ainsi que l'habituelle difficulté d'être des adolescents d'origine étrangère dans un pays qui refuse sa diversité culturelle. Claudio Giovannesi nous en parle dans son nouveau documentaire.

Table ronde à Rome: Femmes en situation de conflit

29/04/2008

Table ronde à Rome: Femmes en situation de conflit Salle de la Stampa Estera, Rome, 20 mai à 17hEn clôture du cycle d’enquêtes «Femmes, avoir 20 ans en Méditerranée», réalisé par Babelmed et 4 médias méditerranéens, la table ronde de Rome interrogera la réalité des femmes en situation de conflits en Méditerranée.