'Passages' de Khaled Jarrar à la galerie AlHoash

'Passages' de Khaled Jarrar à la galerie AlHoashSon précédent travail, "At The Checkpoint", avait été accroché aux points de contrôle eux-mêmes, à celui de Huwara (au sud de Naplouse) et à celui de Qalandya (entre Ramallah et Jérusalem).

Heureusement, le public ne devra pas se rendre cette fois-ci sur le lieu des prises de vue: des égouts. Khaled Jarrar a en effet suivi sept femmes de Cisjordanie qui ont emprunté un tunnel pour gagner clandestinement Jérusalem pour la prière du vendredi.

'Passages' de Khaled Jarrar à la galerie AlHoashLes photographies couleurs de grand format retracent leur périple dans ce souterrain, proche de Beit Hanina, où les eaux usées leur montaient jusqu'aux genoux. Ce passage sombre est le seul moyen pour elles de franchir le Mur de Séparation.

"L'espoir de traverser et d'atteindre l'autre côté est ce qui a donné à ce voyage sa signification et son dessein", se souvient Khaled Jarrar.


"Passages" de Khaled Jarrar
du 21 août au 4 septembre 2008
AlHoash, Palestinian Art Court
www.alhoashgallery.org

Marie Medina
(19/08/2008)

Related Posts

«Cartooning for Peace», arme de dérision massive

19/06/2008

«Cartooning for Peace»,  arme de dérision massiveL'exposition itinérante "Cartooning for Peace" est arrivée cette semaine au Proche-Orient. Des dessinateurs de presse juifs et arabes y ont pris part, avec des rencontres en Israël et en Cisjordanie et une pause graffiti improvisée sur le mur de séparation.

Le blocus en toutes lettres

09/06/2012

pal_fest_110Pour la première fois depuis son lancement, il y a cinq ans, le PalFest, festival palestinien de littérature, a pu avoir lieu dans la Bande de Gaza, soumise au blocus d’Israël depuis des années. Pourquoi les forces du Hamas ont-elles alors voulu interdire la cérémonie de clôture?

L'art des femmes palestiniennes enfin vu de l'intérieur

02/01/2008

L'art des femmes palestiniennes enfin vu de l'intérieurC'est la première fois qu'un livre sur les artistes palestiniennes est "made in Palestine". L'organisation Al Hoash ouvre en effet sa série de publications avec un volume consacré à la création au féminin.