'Passages' de Khaled Jarrar à la galerie AlHoash

 

'Passages' de Khaled Jarrar à la galerie AlHoashSon précédent travail, "At The Checkpoint", avait été accroché aux points de contrôle eux-mêmes, à celui de Huwara (au sud de Naplouse) et à celui de Qalandya (entre Ramallah et Jérusalem).

Heureusement, le public ne devra pas se rendre cette fois-ci sur le lieu des prises de vue: des égouts. Khaled Jarrar a en effet suivi sept femmes de Cisjordanie qui ont emprunté un tunnel pour gagner clandestinement Jérusalem pour la prière du vendredi.

'Passages' de Khaled Jarrar à la galerie AlHoashLes photographies couleurs de grand format retracent leur périple dans ce souterrain, proche de Beit Hanina, où les eaux usées leur montaient jusqu'aux genoux. Ce passage sombre est le seul moyen pour elles de franchir le Mur de Séparation.

"L'espoir de traverser et d'atteindre l'autre côté est ce qui a donné à ce voyage sa signification et son dessein", se souvient Khaled Jarrar.


"Passages" de Khaled Jarrar
du 21 août au 4 septembre 2008
AlHoash, Palestinian Art Court
www.alhoashgallery.org

 


Marie Medina
(19/08/2008)

Related Posts

«Syndrome de Ramallah», Sandi Hilal, Alessandro Petti...

22/08/2009

«Syndrome de Ramallah»,  Sandi Hilal,  Alessandro Petti...Le titre est expliqué par une voix qui soutient que Ramallah est un exemple de normalisation avec l’occupation israélienne... D’autres voix s’interrogent sur cette hypothèse...

Hiam Abbass, comédienne sans frontières

10/03/2013

hiam_110Regard perçant. Expression déterminée. Un léger accent oriental mais pas une once de «miellosité». A une table du Pause-Café, où elle a ses habitudes depuis qu’elle s’est établie dans ce quartier de l’est-parisien, Hiam Abbass commande un jus d’orange histoire de se remettre du jet-lag. Elle rentre tout juste de New York où elle assurait la promotion de La fiancée syrienne du réalisateur Eran Riklis.

Zeyneb Farhat, maîtresse en sa demeure

13/04/2010

Zeyneb Farhat,  maîtresse en sa demeureRencontre avec Zeyneb Farhat, femme de théâtre, féministe, militante de la cause palestinienne, responsable avec son mari, le metteur en scène Taoufic Jebali, de El Teatro, un des rares lieux de création indépendants en Tunisie.