Beyrouth XXIe siècle, Paroles d'écrivains

  Beyrouth XXIe siècle, Paroles d'écrivains Que se passe-t-il à Beyrouth?
Notre imaginaire est saturé par des images de violence et de guerre, par les attentats d'hier et d'aujourd'hui, par les images heureuses du printemps de Beyrouth qui contrastent avec les images de bombardements et de destructions de l'été 2006, suite aux attaques de l'armée israélienne. Mais que savons-nous véritablement de Beyrouth?

La pensée de midi a choisi de donner la parole à une nouvelle génération d'auteurs, des
écrivains, des journalistes ou des cinéastes, profondément impliqués dans le devenir de cette ville aux multiples visages.

Le portrait de Beyrouth qui apparaît dans ce numéro est réellement inédit. Loin des clichés et des images toutes faites, ces textes nous donnent à vivre, à aimer et parfois à détester une ville à la fois désespérante et qui suscite tant d'espoirs…

Une revue est un lieu de découvertes, à la fois d'auteurs et de façons d'aborder les choses: d'un aperçu inattendu de la banlieue sud de la ville, des paroles de femmes dans un salon de beauté,des déambulations nocturnes, de café en café, de la scène musicale, théâtrale, picturale ou cinématographique, de ce qui se joue sur la place des Martyrs ou dans la façon de conduire, des paroles de femmes aux désirs enfin exprimés, sans oublier les jeux de mots et de langues, et les marginalisés de l'histoire que sont toujours les Palestiniens qui vivent dans Beyrouth.

Beyrouth XXIe siècle, un dossier pour découvrir et comprendre ce qui survit, se crée et s'invente dans cette ville de toutes les résurrections.
(rédaction de La pensée de midi)

(08/03/2007)

Related Posts

Claude Krul de la Suisse à Damas

12/09/2003

Claude Krul de la Suisse à DamasRencontre avec Claude Krul, une traductrice hors du commun, qui a été parmi les premiers à faire connaître la littérature syrienne moderne en français.

Chronique de Cannes - 13 et 14 mai: La vie continue…La politique aussi

16/05/2005

S’immerger corps et âme dans le bain cannois, c’est comme une obligation, lors des premiers jours... Cette année, la morosité ambiante qui règne sur nos continents, plus particulièrement sur le plus vieux, faisait même dire à beaucoup, Vivement Cannes! Que l’on puisse enfin oublier le oui et le non à l’Europe, les difficultés économiques croissantes et tous les mécontentements engendrés par le libéralisme grimpant... Rêvons un peu avec stars et paillettes au menu. Cannes n’est-il pas là, aussi, pour cela?

D’étranges défenseurs de la liberté de la presse à la manifestation pour «Charlie Hebdo»

19/01/2015

gresh 110Cette célébration a été ternie — c’est le moins que l’on puisse dire — par la présence, en tête du cortège parisien, dimanche, de responsables politiques du monde entier dont le rapport avec la liberté de la presse est pour le moins ambigu. Article publié dans «Nouvelles d’Orient –Les blogs du Diplo».