Création poétique, exil et entre deux

Création poétique, exil et entre deux Création poétique, exil et entre deux
À l’infini, une mer grise qui refuse toujours plus loin le ruban lumineux d’une terre qui serait l’espoir d’un terme… Est-elle ce nulle part où l’on perd jusqu’à la certitude d’un nom et d’un chemin ? Le ciel se disperse, grisaille fluide et rejoint la surface de l’eau... (Texte lu dans le cadre de la table ronde sur la création poétique organisée par l’Université Paul Valéry)
Création poétique, exil et entre deux
Neige d’avril, à Salah Stétié
Splendeur de la neige, don d’avril au paysage qui advient. Il y a une heure à peine, Salah Stétié, vous m’avez confié votre valise, le temps d’aller acheter un journal avant d’aller prendre place sur ce train qui nous ramène de Montpellier à Paris...

Related Posts

Ecrire après Mahmoud Darwich: le chant poétique de Tamim al-Barghouti

20/12/2010

Ecrire après Mahmoud Darwich: le chant poétique de Tamim al-BarghoutiComme le nom de Darwich a fait de l’ombre à Adonis (Syrie), à Abdelaziz El Moukaleh (Yémen), à Mohammed Abdel Hay (Soudan) et au grand poète Salah Niazi (Irak), il est vraisemblable que celui de Tamim al-Bourghouti en fera à tant d’autres. A moins que l’histoire littéraire n’en décide autrement. Mais cela semble peu probable vue la grande qualité poétique des écrits de ce jeune poète.

Arkoun, Abou Zeid et El Jabéri: incompris en Occident comme dans leurs propres pays

21/09/2010

Arkoun,  Abou Zeid et El Jabéri: incompris en Occident comme dans leurs propres paysMohamed Abed El Jabéri, Nasr Hamed Abou Zeid, Mohammed Arkoun! En l’espace de quatre mois trois grands penseurs nous ont quittés. Article paru dans “El Watan”, le 17 septembre 2010

MUZZIKA! Mai 2010

13/05/2010

MUZZIKA! Mai 2010La Grèce est à l’honneur ce mois-ci. A écouter également la poésie de Pessoa en musique,   Kamilya Jubran et Werner Hasler, Salim Halali...les polyphonies de la région de San Remo en Italie. Et  enfin des notes latino-maghrébo-métissée de Fanfaraï!