Proche-Orient: Que peut le cinéma?

Proche-Orient: Que peut le cinéma?Voilà bientôt 60 ans que les Nations Unies ont voté la résolution du plan de partage de la Palestine, et près de 60 ans que l’Etat d’Israël existe. Cette année, pour la troisième édition consécutive, le cinéma sera de nouveau au rendez-vous pour tenter de mieux cerner les enjeux d’une situation engluée un conflit à cheval sur deux siècles.

La paix est-elle encore possible? Israéliens et Arabes peuvent-il ensemble chercher les voies de la réconciliation et de la paix ? interrogent les films programmés.

L’autre nouveauté de cette édition, au delà des habituelles rencontres avec les réalisateurs, ce sont les conférences quotidiennes organisées en partenariat avec le Monde diplomatique autour de grands thèmes, tels que le mur, Gaza, l’Irak, la société israélienne, les femmes, la crise libanaise, et les initiatives de paix.

Celles-ci seront toutes tenues par des spécialistes de la question moyen-orientale : Christian Chesnot (France Inter), Françoise Germain-Robin (L’Humanité), Alan Dieckoff (CNRS-CERI) et Farouk Mardam-Bey (Revue d'Etudes Palestiniennes ) sont attendus.

Accompagnant le débat d'ouverture, «la colonisation israélienne de la terre de Palestine», The Iron Wall (Le Mur de fer) de Mohammed Alatar inaugurera la manifestation. Leila Chahid (déléguée palestinienne auprès de l'Union Européenne), Michel Warschawski (activiste israélien pour la paix, écrivain et directeur du Centre Alternatif d'Information), et Dominique Vidal (Le Monde Diplomatique) seront aux côtés du réalisateur Mohammed Alatar.

Tenaillés par le conflit qu’ils vivent depuis plusieurs générations, les artistes palestiniens sont désormais perçus qu’à travers le prisme de leur cause. C’est pourquoi cette programmation insiste sur la richesse artistique palestienne, notamment avec le court métrage de Nicolas sur la danse ( Individue ), le film de Anne-Marie Heller ( Telling Strings ) sur la grande chanteuse palestinienne Kamilya Jubran, celui sur la merveilleuse aventure du regretté Edward Said et du grand musicien Daniel Barenboim, tous deux impliqués dans la création conjointe de «Western-Eastern Divan Orchestra» ( Knowledge is the Beginning ), et enfin la reconstruction par Juliano Mer Khamis du théâtre de Jénine.

Durant ces journées cinématographiques, les enfants et les adolescents sont aussi invités à prendre la parole. Fraîcheur du regard malgré la dureté du conflit, ces derniers sont souvent capables de dépasser la guerre, comme en témoignent ces courts métrages où les jeunes s’emparent de la caméra, ou encore ces enfants qui s’expriment devant la caméra de Norma Marcos ( En attendant Ben Gourion ), Jamal Khalaile ( Mohammed & the Capoeira ), et Philippe Teissier ( Iltizam – Engagement).

Il ne faudrait toutefois pas angéliser l’enfance, c’est ce que nous rappellent James Longley dans I raq in Fragments et Itzik Lerner T he Market Boys .
« Il n’a jamais été question pour aucun d’entre nous de diaboliser les Israéliens», ont tenu à souligner les organisateurs dans leur communiqué de presse. En effet, toujours selon ces derniers, plusieurs films témoignent du courage et de la détermination de certains Israéliens impliqués aux côtés des Palestiniens pour défendre la paix dans la région : les films Bilin de Shai Pollak, My Love et Can You Hear Me? de Lilly Rivlin en sont un bon exemple.

Plus de 150 films ont été soumis au comité de sélection de «Proche-Orient: Que peut le cinéma?». « Grâce à l’ère numérique, il est beaucoup plus facile de filmer dans les régions à risque, et la créativité des cinéastes venant du Palestine, Israël, Liban nous a rempli d’émerveillement », notent encore les organisateurs.

Autre caractéristique : le nombre impressionnant de femmes réalisatrices inscrites au programme : Azza El-Hassan, Ibtisam Marana, Tamar Goldschmidt…Plus d’une douzaine, ce n’est pas rien!
(22/11/2007)


Janine Euvrard, Déléguée Générale
Carol Shyman, Assistante Programmation

PROCHE-ORIENT: QUE PEUT LE CINEMA?
21 – 27 novembre 2007
au Cinéma Les 3 Luxembourg

www.quepeutlecinema.com

contact@quepeutlecinema.com

Related Posts

Dictionnaire de l’Antiquité, voyage civilisationnel

12/11/2005

Dictionnaire de l’Antiquité,  voyage civilisationnelPlus de 500 spécialistes ont participé à la réalisation de cet ouvrage de plus de 2300 pages présentant, en un seul volume, l'ensemble des civilisations qui se sont développées autour du bassin méditerranéen.

Portes ouvertes

07/07/2010

Portes ouvertesComment soutenir le dialogue entre les cultures, construire des ponts entre les rives? A Montpellier, un des acteurs de l'Arc Latin, le département de l'Hérault, aide les iniatives locales sans frontières. Quelques exemples faits de paroles et musiques... Versione italiana Versión en español

10ème Edition du Prix international du documentaire et du reportage méditerranéen

14/01/2005

10ème Edition du Prix international du documentaire et du reportage méditerranéenDu 4 au 9 avril 2005 Catane, Sicile Le CMCA (Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle) organise, avec le concours de la RAI, la «10ème Edition du Prix international du documentaire et du reportage méditerranéen» qui se déroulera du 4 au 9 avril 2005 à Catane en Sicile. Attention la date limite d’inscription et de réception des films est fixée au 15 février.