Colloque de clôture de l’année européenne du dialogue interculturel

 

Colloque de clôture de l’année européenne du dialogue interculturel Le colloque qui se déroulera à Paris au Centre Pompidou, les 17, 18 et 19 novembre 2008 a deux grands objectifs :
•Dégager une conception partagée du dialogue interculturel au sein de l’Union européenne
•Dessiner les principales orientations d'une action européenne – qui pourrait se déployer à tous les niveaux, communautaire, national, régional et local – visant à promouvoir le dialogue interculturel en Europe et dans les relations de l’UE avec le reste du monde.

Clarifier le contenu conceptuel de la notion de dialogue interculturel
Le colloque devra permettre de clarifier le contenu conceptuel de la notion de dialogue interculturel en confrontant les définitions auxquelles les Européens font référence, notamment celles qui auront pu en être données au cours de l’année. Il traitera d'un point de vue philosophique et de façon solidaire les notions de dialogue interculturel, de différence et de reconnaissance. Il s’interrogera sur ce qui est échangé dans le dialogue interculturel, sur les finalités explicites ou implicites qui animent ces échanges, dans des contextes où les relations entre ceux qui échangent sont souvent a-symétriques. Le colloque s'interrogera également sur les moyens de concilier reconnaissance et respect de l'autre, et le nécessaire esprit critique face aux principes et préceptes contradictoires avec les droits humains universels.

Mettre en évidence le rôle du dialogue interculturel dans l’approfondissement de la citoyenneté
Et ceci dans sa dimension locale, nationale et européenne, et mettre en valeur le dialogue interculturel comme un axe central du projet européen contribuant à créer le sentiment de l'appartenance à une communauté qui englobe les Etats – nations. Cette analyse devra conduire à présenter les conséquences que la promotion du dialogue interculturel devrait avoir sur notre conception de l'Europe, son identité, ses frontières, les politiques de coopération à mener en son sein et avec les pays tiers, notamment les pays voisins et plus particulièrement ceux du pourtour méditerranéen.

Confronter les stratégies et dispositifs répondant aux objectifs du dialogue interculturel. En proposer une approche horizontale et trans-sectorielle, en mettant l'accent sur les actions et les politiques menées en Europe dans les domaines suivants :

Colloque de clôture de l’année européenne du dialogue interculturel

- culture et communication
Le colloque devra mettre en évidence le rôle des politiques de soutien à la création, à la diffusion artistique et au patrimoine, ainsi que le rôle des médias, notamment les nouveaux médias électroniques, comme vecteurs du dialogue interculturel. Le colloque devra en particulier s'intéresser aux actions susceptibles de mettre en valeur les mouvements de pensée, les courants artistiques et culturels qui ont traversé l'histoire de l'Europe et ont laissé leur empreinte dans un patrimoine artistique souvent commun et susceptible de participer au sentiment d'identité européenne.

- éducation et formation
Entendues ici au sens le plus large : éducation formelle et non-formelle, en direction des enfants, des jeunes et des adultes « tout au long de la vie », en direction également des formateurs de formateurs. Le colloque devra mettre en valeur les politiques éducatives contribuant à l’effort de décentrement, de reconnaissance que notre société n’est pas la mesure et le miroir des progrès de l’Humanité, de prise de distance par rapport aux représentations stéréotypées de l’autre, effort sans lequel le dialogue n’est pas possible et qui en constitue l’un de ses effets les plus positifs. Une place particulière devra être réservée au rôle de l'éducation artistique et culturelle.

L'approche conceptuelle de la notion devra également dégager les compétences et les aptitudes à l’œuvre dans le dialogue interculturel, et les stratégies et dispositifs pédagogiques permettant de les acquérir.
- cohésion sociale
Le colloque devra mettre en évidence la contribution que le dialogue interculturel peut apporter à la recherche du mode d’organisation de la société le plus efficient pour répondre aux enjeux posés par les sociétés multiculturelles. La question de l’articulation de la démarche du dialogue interculturel avec les politiques sociales et économiques de lutte contre l'exclusion est ici centrale.
- diversité linguistique

La préservation et le renforcement de la diversité linguistique en Europe. La question des langues peut constituer un obstacle ou un instrument pour le dialogue interculturel; les conclusions des Etats généraux du multilinguisme (26 septembre 2008) devront être présentées à cette occasion.
- échanges et développement durable
Le colloque interrogera les enjeux liés aux migrations économiques intra-européennes qui se sont renforcées ces dernières années.
Il s’intéressera enfin :
•au rôle de l'Union européenne comme acteur mondial et à la dimension culturelle de ses rapports avec les pays et régions partenaires,
•aux modalités de la contribution de l’Europe et des entreprises européennes au développement économique durable des sociétés,
•au rôle que le dialogue interculturel peut jouer pour promouvoir des politiques de promotion d’un tourisme solidaire.

Chacune de ces thématiques s'appuiera sur deux types de contributions: des approches théoriques favorisant la transdisciplinarité (philosophie, anthropologie, sociologie, histoire, économie, sciences politiques) et des analyses d' actions concrètes menées en Europe - au niveau local, régional, national ou communautaire – par les acteurs publics et privés.

 


(13/11/2008)

 

 

 

Related Posts

Les Marianne de la diversité: entretien avec Fadila Mehal

12/06/2007

Les Marianne de la diversité: entretien avec Fadila MehalLes Marianne de la diversité est une association qui milite pour une grande participation politique des femmes issues de l'immigration. Rencontre avec sa fondatrice dont la vie est consacrée au militantisme social et politique, pour que la diversité soit une chance pour la France.

Les Ecrans des nouveaux cinémas arabes

28/06/2005

Les Ecrans des nouveaux cinémas arabesAflam organise à Marseille du 30 au 10 juillet une manifestation consacrée aux «Ecrans des nouveaux cinémas arabes». Cette programmation estivale proposera des des projections accompagnées de débats avec les réalisateurs. Un hommage à Humbert Balsan, producteur de cinéma, clôturera le festival avec des animations et des concerts.

Etudiantes françaises: option galère!

17/05/2008

Etudiantes françaises: option galère! La chanteuse Barbara aimait célébrer «20 ans, le bel âge». Pourtant à en croire une récente enquête* menée dans 17 pays industrialisés, c’est en France que les 15-23 ans sont les plus pessimistes.