Bienvenue sur Trans... ...européennes

 

Bienvenue sur Trans... ...européennes
La revue internationale de pensée critique Transeuropéennes reparaît, cet automne 2009, en tant que publication en ligne. La nouvelle série s’ouvre après une période réflexion et de redéfinition, avec des textes, pour la plupart inédits, non seulement en français et en anglais, comme auparavant, mais également en arabe et turc, une galerie de photographies …
Comment, aujourd’hui, depuis le terrain de la pensée critique, penser la relation, construire l’en-commun? Les questions pratiques de la circulation des textes, des idées, des œuvres ne sauraient résumer l’enjeu, loin s’en faut. Et c’est d’ailleurs pourquoi, liant encore théorie et action, le projet «Traduire en Méditerranée» a été lancé en 2008. Il reprend aujourd’hui sont chemin.
Le site est actuellement encore en devenir, mais les lieux sont habitables. Ils sont à partager.
Bienvenue sur www.transeuropeennes.eu !

 


(01/12/2009)

Related Posts

La photographie européenne en “Mutations”

31/10/2006

La photographie européenne en “Mutations”2 novembre - 31 décembre 2006 Initié en novembre 2004, le Mois Européen de la Photo fédère aujourd'hui sept festivals photographiques (Paris, Berlin, Bratislava, Luxembourg, Moscou, Rome et Vienne), qui ont comme ambition de promouvoir la mobilité et la reconnaissance internationale des artistes européens. Premier projet commun de ce réseau, "Mutations 1" s'efforce de dresser un panorama de la jeune création photographique européenne, centré sur les mutations technologiques et artistiques qui agitent aujourd'hui le monde de la photographie.

“Méditerranée, d’une terre l’autre” d’Adrienne Arth

30/11/2007

“Méditerranée,  d’une terre l’autre” d’Adrienne ArthDans le cadre de l’exposition de la photographe “Ville et transparences” visible jusqu’au 15 décembre.Atelier Tampon Ramier, Paris

Point de vue. Lettre ouverte au monde musulman

10/01/2015

bidar 110Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd'hui.Tribune parue dans Marianne daté du 3 octobre.