Le profil grognon de Cléopâtre…

  Le profil grognon de Cléopâtre… Il s’agit d’une bien triste nouvelle pour les amoureux des amoureux…La récente découverte à Newcastle upon Tyne au Royaume-Uni, d’une pièce de monnaie frappée par Marc Antoine afin de célébrer ses victoires en Arménie en 32 avant J.-C. révèle de piètres traits de Cléopâtre comme de son amant romain, Marc Antoine. Les deux amants mythiques qui ont inspiré les adaptations cinématographiques les plus glamours –chacun se souvient du couple séduisant formé par Liz Taylor et Richard Burton- ou des chefs d’œuvres dramatiques de Shakespeare ou Delacroix étaient…Laids. Le profil grognon de Cléopâtre… Clare Pickersgill, la vice directrice des musées archéologiques de l’Université de Newcastle interviewée par le quotidien britannique The Guardian retrace l’histoire de ce malentendu esthétique: «L’imaginaire populaire se rappelle de Cléopâtre comme d’une reine superbe adorée par les politiciens et les généraux romains pour sa beauté. En réalité les récentes recherches autour de cette pièce de monnaie suggère qu’elle devait posséder beaucoup plus que la beauté». Cette ferveur populaire que Pickersgill attribue à l’influence des orientalistes du 19ème siècle serait néanmoins assez récente: «les auteurs de l’âge classique la décrivent comme intelligente et charismatique et dotée d’une voix séductrice. Mais il est intéressant de noter qu’ils ne faisaient pas grand cas de sa beauté».
Les amoureux de tous les pays devront donc se faire une raison, sur la pièce de monnaie de Newcastle: «la reine égyptienne a un profil grognon alors que Marc Antoine a des yeux globuleux, un nez crochu et un cou de taureau». De quoi changer la face du monde… Catherine Cornet
(14/02/2007)

Related Posts

Dire le génocide

03/05/2004

Dire le génocideIl serait déplacé de dire qu’on commémore, en ce printemps 2004, l’anniversaire du génocide perpétré par les Hutu au Rwanda en 1994. Comme il serait tout aussi malvenu de qualifier Igishanga de spectacle. La comédienne Isabelle Lafon y raconte et dit le génocide du Rwanda à travers les témoignages des rescapés. Les textes sont tirés des récits rapportés dans le livre de Jean Hatzfeld, Dans le nu de la vie, Récits des Marais rwandais, paru au Seuil en 2000.

Le théâtre sur les routes des migrations: Astràgali en Grèce

05/05/2013

ah_110_zanteZacynthe la Ionienne, terre natale de Ugo Foscolo, est la quatrième étape du projet Host (Hospitality Otherness Society Theatre), avec l’Université du Salento aux commandes et la compagnie Astràgali Teatro à la direction artistique.

L’agora numérique «Les nouvelles Antigones» est née

10/06/2015

antigone 110“Les Nouvelles Antigones” est une tentative de comprendre le monde chaotique en l’observant à travers le regard singulier des femmes des sociétés méditerranéennes.