Le profil grognon de Cléopâtre…

  Le profil grognon de Cléopâtre… Il s’agit d’une bien triste nouvelle pour les amoureux des amoureux…La récente découverte à Newcastle upon Tyne au Royaume-Uni, d’une pièce de monnaie frappée par Marc Antoine afin de célébrer ses victoires en Arménie en 32 avant J.-C. révèle de piètres traits de Cléopâtre comme de son amant romain, Marc Antoine. Les deux amants mythiques qui ont inspiré les adaptations cinématographiques les plus glamours –chacun se souvient du couple séduisant formé par Liz Taylor et Richard Burton- ou des chefs d’œuvres dramatiques de Shakespeare ou Delacroix étaient…Laids. Le profil grognon de Cléopâtre… Clare Pickersgill, la vice directrice des musées archéologiques de l’Université de Newcastle interviewée par le quotidien britannique The Guardian retrace l’histoire de ce malentendu esthétique: «L’imaginaire populaire se rappelle de Cléopâtre comme d’une reine superbe adorée par les politiciens et les généraux romains pour sa beauté. En réalité les récentes recherches autour de cette pièce de monnaie suggère qu’elle devait posséder beaucoup plus que la beauté». Cette ferveur populaire que Pickersgill attribue à l’influence des orientalistes du 19ème siècle serait néanmoins assez récente: «les auteurs de l’âge classique la décrivent comme intelligente et charismatique et dotée d’une voix séductrice. Mais il est intéressant de noter qu’ils ne faisaient pas grand cas de sa beauté».
Les amoureux de tous les pays devront donc se faire une raison, sur la pièce de monnaie de Newcastle: «la reine égyptienne a un profil grognon alors que Marc Antoine a des yeux globuleux, un nez crochu et un cou de taureau». De quoi changer la face du monde… Catherine Cornet
(14/02/2007)

Related Posts

Concours Jeunes Journalistes en Méditerranée : les lauréats et les vidéos

05/06/2017

CONCO-premio 110Heureuse moisson pour cette seconde édition du concours JJEM  (Jeunes journalistes en Méditerranée) qui nous catapulte des rues d’Alger au Caire, de la Nubie aux quartiers nord de Marseille en passant par le Sahara occidental. Présentation des lauréats et des films avec leurs liens. Bonne vision ! 

Des «meeting points» pour l’art contemporain arabe

03/01/2008

Des «meeting points» pour l’art contemporain arabeKhadija El Bennaoui, coordinatrice de projets du Young Arab Theatre Fund (YATF), revient d’une véritable odyssée théâtrale dans le cadre des « Meeting Points » un festival multidisciplinaire d’art contemporain qui a eu lieu un peu partout dans le monde arabe.

De retour de Cannes, Suleiman, Nassim, Riad et les autres...

05/06/2009

De retour de Cannes,  Suleiman,  Nassim, Riad et les autres...On ne peut plus imaginer une vraie dynamique de renouvellement de l'art cinématographique, en France en tout cas, sans une inspiration outre-Méditerranéenne.