«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza | Ayad Sabah, statues de sable, plage de al-Shaja
«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza Imprimer
babelmed   
Sur la plage de al-Shaja, à l’est de Gaza City, l’artiste palestinien Ayad Sabah a réalisé « Consumés », une installation composée de dizaines de statues de sable, chiffons et craie représentant hommes, femmes et enfants en train de fuir la mort et la dévastation qui vient de s’abattre, pour la énième fois, sur un territoire déjà mis à rude épreuve par des années d’isolement et d’embargo. Les visages des statues sont sans expression, immobiles, fixant le silence, parfois recouvert de peinture rouge comme pour rappeler les victimes de l’opération Barrière de protection lancée par Israël le 8 juillet dernier contre le Hamas, mais qui a pendant 50 jours causé la mort de 2100 palestiniens, des civils pour la plupart, dont 500 enfants.
 
«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza | Ayad Sabah, statues de sable, plage de al-Shaja
«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza | Ayad Sabah, statues de sable, plage de al-Shaja
«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza | Ayad Sabah, statues de sable, plage de al-Shaja
«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza | Ayad Sabah, statues de sable, plage de al-Shaja
«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza | Ayad Sabah, statues de sable, plage de al-Shaja
«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza | Ayad Sabah, statues de sable, plage de al-Shaja