Carla Pires, Rota das Paixões | Nadia Khouri-Dagher, Amália Rodrigues
Carla Pires, Rota das Paixões Imprimer
Nadia Khouri-Dagher   

Carla Pires, Rota das Paixões | Nadia Khouri-Dagher, Amália RodriguesCARLA PIRES, Rota das Paixões, World Village/Harmonia Mundi

Nous avons eu le plaisir de découvrir Carla Pires en concert, lors du festival Babel Méd Music à Marseille en mars dernier. Concert intimiste d’une artiste pudique, face à un public muet d’écoute, absorbé par son chant.

Son dernier album, “Rota das Paixões”, vous permettra de découvrir cette artiste d’exception, qui apporte au fado une douceur plutôt in-ouïe jusque là. Car nulle dramatisation à outrance ici, nuls pleurs - et quand la mélancolie est là, elle est juste couleur gris perle, comme la photo de la mer devant laquelle l’artiste pose sur la couverture du disque, un sourire serein sur le visage.

Carla Pires chante depuis près de 20 ans, et elle est actrice également. C’est sans doute ce double don qui lui a valu d’être choisie pour incarner la jeune Amália Rodrigues dans la comédie musicale “Amália” consacrée à la diva du fado, le plus grand spectacle musical jamais produit dans le pays, qui resta à l’affiche 4 ans au Portugal, de 2000 à 2004.

“Rota das Paixoes” est le troisième album de l’artiste, après  “O fado em concerto” (2002) où elle reprenait des fados d’Amália Rodrigues et “Ilha do meu fado” (2005), son premier album solo. Mais ici, pour la première fois, Carla se dévoile comme auteur de ses chansons, car pour cet album, composé de 12 compositions originales, elle a écrit quelques-uns des poèmes qu’elle chante, et composé quelques-unes des musiques.

“J’essaye de trouver mon propre chemin”, confiait-elle au journaliste Luís Rei dans cronicasdaterra.com. Et, comme d’autres de sa génération, Carla Pires dépasse l’univers du fado, pour l’enrichir des musiques qu’elle aime - comme le tango, qui rythme la chanson qu’elle a écrite “Quem me dera voar” (Qui me fera voler) (on pense à Cristina Branco et à son album “Fado tango”...)

A noter aussi pour cet album: la voix lumineuse de Carla Pires est accompagnée  par de merveilleux musiciens, notamment la guitare portugaise de Luis Guerreiro, la guitare classique d’Antonio Neto, et l’accordéon d’Enzo Daversa. Un album qui vous enchantera!


Ecouter “Voar alto”: http://www.youtube.com/watch?v=BZCD_4oI4vU

Une interview avec Carla Pires: http://cronicasdaterra.com/cronicas/2011/11/23/terra-pura-21nov11-entrevista-carla-pires/

www.myspace.com/carlapires

www.ocarina-music.pt - www.worldvillagemusic.com 

 



Nadia Khouri-Dagher

08/06/2012