Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public Imprimer
babelmed   
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed Soudade Kaadan
Née en 1979, Soudade a fait des études de critique théâtrale à Damas, puis de cinéma à l’Université Saint Joseph à Beyrouth.
 
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed Ammar Al-Beik
Né en 1972 à Damas, cet autodidacte est entré dans le monde de l’image en assistant aux tournages des «grands». Il entretien avec le cinéma un rapport sacré, et privilégie l’expérimentation…
 
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed Meyar al-Roumi
Né en 1973 à Damas en Syrie, Meyar Al Roumi a fait des études de photographie aux Beaux arts puis des études de cinéma à l’université Paris VIII et à la FEMIS dont il est sorti diplômé en 2001.
 
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed Rami Farah
Né en 1980, Rami Farah est un artiste complet: acteur, danseur, chorégraphe, il est également, avec Rim Al Ali et Hazem Hamoui, l’un des trois jeunes réalisateurs diplômés de l’Arab Institute of Film d’Amman en Jordanie. Rami se plaît à être parfois derrière, et parfois devant la caméra.
 
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed  
(14/04/2009)
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed  
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public | babelmed  

mots-clés: