Cinéma et Mémoire & Kaïna Cinéma présentent BEJAIA DOC | Cinéma et Mémoire (Béjaia), Kaïna Cinéma (Paris), Béjaïa Doc, Cinémathèque de Béjaïa, Habiba Djahnine, Anne-Marie Faux, Tahar Kessi, Moncef Taleb
Cinéma et Mémoire & Kaïna Cinéma présentent BEJAIA DOC Imprimer
Rédaction Bejaïa   

L’association Cinéma et Mémoire (Béjaia), en partenariat avec l’association Kaïna Cinéma (Paris), propose à huit algériens et algériennes de participer à la 5ème promotion de Béjaïa Doc, atelier de formation à la réalisation de films documentaires.

L’atelier permet aux stagiaires de s’initier au langage de l’image, de construire un propos, de porter un regard sur le réel et de donner à voir des réalités diverses.

Le projet pédagogique aboutit à la réalisation de courts métrages documentaires qui bénéficient d’une diffusion publique en Algérie et à l’étranger, aussi bien dans des festivals de cinéma qu’à l’occasion de séances de projection-débat associatives ou institutionnelles.

Cinéma et Mémoire & Kaïna Cinéma présentent BEJAIA DOC | Cinéma et Mémoire (Béjaia), Kaïna Cinéma (Paris), Béjaïa Doc, Cinémathèque de Béjaïa, Habiba Djahnine, Anne-Marie Faux, Tahar Kessi, Moncef Taleb

Un esprit d’ouverture, d’échange et de transmission

L’atelier Béjaïa Doc réunit des jeunes stagiaires algériens en provenance de régions, d’horizons professionnels et sociaux très diversifiés, majoritairement sans expérience de création audiovisuelle, autour du projet commun de se former à la réalisation de films documentaires.

Les stagiaires sont sélectionnés sur la base de leur personnalité et de leur motivation à aller au bout de la réalisation du projet de film qu’ils proposent. Encadrés par les formateurs et s’aidant mutuellement, ils travaillent tout au long du stage plusieurs niveaux de l’univers du documentaire de création. Écriture, exercices techniques, éducation au regard cinématographique..., tout ceci accompagne un vrai travail de fond sur les sujets des projets proposés qui, au-delà de leurs thèmes très variés, doivent concerner des lieux et des personnes qu’ils connaissent déjà bien.

L’inscription de ce travail dans le contexte social et culturel algérien est importante, mais l’ouverture vers d’autres cinématographies et expériences internationales l’est tout autant ; d’où la richesse des regards et le croisement des opinions qui aideront à forger le regard de chaque stagiaire sur sa société. Construire des images sur soi, sa famille, ses amis, ses voisins ou sa société est essentiel lorsqu’ existe le désir de devenir un cinéaste du réel. Cela fonde l’essentiel de l’esprit et des valeurs de l’Atelier Béjaïa Doc.

Les Rencontres du Film Documentaire

//Cinémathèque de BéjaïaCinémathèque de BéjaïaCet événement ouvert au public se déroulera à la Cinémathèque de Béjaïa du 1er au 04 octobre 2012. Il comprendra des projections de films de cinématographies diverses, des leçons de cinéma en présence des réalisateurs autour de leurs films, ainsi que des rencontres professionnelles.

Ces Rencontres clôtureront la première phase de lʼAtelier de création consacrée au développement des projets de films des huit stagiaires de la promotion 2012/2013.
Dans ce cadre, certains stagiaires des promotions précédentes présenteront leurs deuxième films, réalisés dans un cadre pédagogique ou professionnel. Une façon de signifier lʼattachement que lʼatelier Béjaïa Doc porte de plus en plus à l’insertion professionnelle de ses anciens stagiaires. Lʼorganisation de cet atelier est le fruit dʼune collaboration entre Cinéma et Mémoire (Bejaia) et Kaïna Cinéma (Paris)


Calendrier et méthode pédagogique

Alternant travail individuel et collectif, analyse théorique et exercices pratiques, la formation propose les modules pédagogiques suivants, scindés en quatre étapes :

1ère phase (19 septembre au 04 octobre 2012)

Écriture et développement des sujets proposés par les stagiaires Initiation à lʼoutil vidéo (image et son)
Apports théoriques (analyse filmique et histoire du documentaire)

2ème phase (décembre 2012)
Après les repérages les stagiaires sont invités à participer à une phase collective de réécriture qui comprend

Compte rendu des repérages
Réécriture de la note d'intention
Élaboration d'un séquencier
Mise en place d'un plan de tournage pour chaque stagiaire.

3ème phase : Tournage des différents projets de film (à partir de février 2013) 4ème phase : Montage (à partir de juin 2013)
Cette dernière étape de la formation comprend

Dérushage et analyse de la matière filmée
Travail sur la structure du film et élaboration d'un premier bout à bout Montage final et post-production de chaque film

Diffusion publique en rencontres professionnelles à partir dʼoctobre 2013.

Equipe pédagogique : Habiba Djahnine, responsable pédagogique, réalisatrice (Algérie) Anne-Marie Faux, réalisatrice et formatrice (France)
Tahar Kessi, réalisateur et chef opérateur image (Algérie) Moncef Taleb, ingénieur du son (Tunisie).

Cinéma et Mémoire & Kaïna Cinéma présentent BEJAIA DOC | Cinéma et Mémoire (Béjaia), Kaïna Cinéma (Paris), Béjaïa Doc, Cinémathèque de Béjaïa, Habiba Djahnine, Anne-Marie Faux, Tahar Kessi, Moncef Taleb

Association Cinéma et Mémoire

Créée à Béjaia en 2007 par un collectif de professionnels du cinéma et dʼanimateurs associatifs qui activent depuis plus dʼune décennie dans le domaine socio-culturel, Cinéma et Mémoire a pour objectif dʼagir dans le domaine de la formation cinématographique et de la diffusion culturelle. Elle compte mobiliser les compétences nécessaires à la création dʼun pôle de formation permanent et dʼun centre de ressources audiovisuelles. bejaiadoccinema@gmail.com

Association Kaïna Cinéma

Depuis sa création à Paris en 2003 par un collectif de professionnels du cinéma (producteurs, réalisateurs, techniciens, comédiens...), Kaïna Cinéma a accompagné le développement de ciné-clubs dans plusieurs villes dʼAlgérie et organisé des ateliers de formation aux métiers du cinéma (Rencontres Cinématographiques de Béjaia, critique cinématographique, techniques du cinéma dʼanimation, réalisation documentaire, analyse filmique...)

 


 

Contact
 :

kainacine@yahoo.fr

Karim Amrani : +213 (0)554 193 502

Imène Salah : +213 (0)776 955 138

Habiba Djahnine : bejaiadoccinema@gmail.com