MUZZIKA ! Imprimer
babelmed   
 
MUZZIKA ! | babelmed
Le coup de coeur de Babelmed

ANA MOURA; "Aconteceu", World Village. www.worldvillagemusic.com -
Ana Moura représente l'une des nouvelles voix du fado, et son deuxième album est tout simplement splendide. Car dans le fado c'est la voix qui est tout, et Ana Moura a une voix extraordinaire d'émotion et d'expressivité, qui restitue à merveille toute la mélancolie et la poésie de textes baignés par la "saudade" – la nostalgie – de l'âme portugaise. Reprenant des grands classiques que chantait Amalia Rodriguez (comme "Ao poeta perguntei"), mais nous offrant aussi des titres moins célèbres, Ana est en outre accompagnée de guitaristes talentueux, dont on goûte pleinement le jeu subtil de cordes. Acclamée aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d'Europe, Ana Moura est bien l'une des figures montantes de cet art vocal du fado, mélange unique de douceur et de douleur, infinies...
Ecouter: www.anamoura.com
Prochain concert: Paris, Le Bus Palladium, le 17 novembre 2006


MUZZIKA ! | babelmed
SAYYED DARWISH par le Beirut Oriental Ensemble, coll "En chordais", Union Europénnewww.enmusic.gr
L'Union Européenne a financé le programme "Musical traditions of the Mediterranean". Le CD consacré à Sayyed Darwish ((1892-1923) nous présente ce compositeur égyptien, essentiel dans l'histoire de la musique arabe, qui, amoureux d'opéra, bouleversa l'interprétation de la musique classique arabe en l'enrichissant d'une mission d'expression des tourments de l'âme - passion, désespoir, joie, ou déception - style porté au pinacle par Om Kalthoum. 15 œuvres sont ici magnifiquement interprétées par le Beirut Oriental Ensemble et par la chanteuse Ghada Shbeir, sans la pompe qui pèse parfois sur ces œuvres classiques. A noter: un livret de cent pages, rédigé par le musicologue libanais Victor Sahab, véritable livre bourré d'informations sur le sujet.
En savoir plus sur le projet En Chordais: www.medimuses.gr


 

Burhan Öçal & Istanbul Oriental Ensemble, "Grand Bazaar", Network.
www.networkmedien.de
Nous avons eu la chance d'entendre Burhan Öçal et ses musiciens présenter ce 4° album de l'Istanbul Oriental Ensemble en concert, et le CD restitue parfaitement la formidable énergie et bonne humeur que mettent ces musiciens venus de diverses régions de Turquie, à jouer un répertoire aussi varié que les traditions musicales de leur pays, et aussi tonique et décoiffant que l'âme tsigane qui souffle ici aussi. Burhan Öçal, musicien autodidacte comme jadis traditionnellement en Orient, percussionniste époustouflant qui excelle dans le 'oud également, s'entoure ici de musiciens pour la plupart sortis du Conservatoire, et de quelques stars autodidactes, comme le clarinettiste tsigane Savaş Zurnaci ou le joueur de kanoun Mehmedt Celiksu. Un album plein de joie et de rythme, où le meilleur de l'Orient rencontre le meilleur des Balkans.
Ecouter: www.burhanocal.com



MUZZIKA ! | babelmed
HOSSAM RAMZY & JOSE LUIS MONTON, "Flamenco Arabe 2", ARC Music
www.arcmusic.co.uk
Voici un merveilleux album de musique, mélange de musique orientale, avec le génial compositeur et percusionniste égyptien basé à Londres, Hossam Ramzy (il a composé pour Khaled, Faudel, les Gypsy Kings…), et le guitariste virtuose espagnol José Luis Montón. Trois ans après un "Flamenco Arabe 1" qui avait remporté un énorme succès, les compères nous offrent leurs compositions et improvisations qui, mieux que mille livres d'histoire, nous démontrent, par l'oreille, à quel point les musiques arabe et andalouse sont cousines… "En enregistrant cet album, j'avais le sentiment d'être au paradis", confie Hossam, et c'est bien ce bonheur que l'on entend. Solos poignants de guitare, solos virtuoses de qanoun, chant charnel de María Toleda, rythmes orientaux pulsés par Hossam: un album qui fait revivre tout l'esprit de la métissée – et si musicale - Andalousie!
Ecouter: www.hossamramzy.com


 
DJAMEL LAROUSSI, Mara3outs, Dadoua records
www.dadoua.com
Djamel Laroussi est l'un des artistes les plus doués que le mélange Europe-Maghreb ait produit ces dernières années. Né dans une famille algérienne, vivant en France, se produisant régulièrement en Allemagne (où se trouve sa maison de disques), tournant dans le monde entier, il fait partie de ce nombre étonnant d'artistes originaires du Maghreb qui se produisent bizarrement moins en France, où vivent des millions de Maghrébins, qu'aux Pays-Bas, au Danemark … ou au Brésil! Son dernier album, Mara3outs, rend hommage à la terre de ses ancêtres, pas seulement avec les mots, comme dans la chanson douce "Zeina" – ("Belle, belle, l'Algérie, terre de mes ancêtres", chantée en arabe); mais aussi par les rythmes et instruments choisis: danses-transes des religions maraboutiques partagées avec les voisins africains, rythmes ruraux, chants traditionnels de l'islam populaire. Notre coup de cœur: le remix de "Kifach Hilti", l'anthologique chanson de El Hachemi Guerouabi, le grand maître du chaâbi qui nous a quittés cet été.
Ecouter: www.djamellaroussi.com


 
NUIT ORANAISE - Enregistrement public au Festival les Escales – Saint-Nazaire –France – 2006
www.les-escales.com
Oran est une ville-port méditerranéenne, faite de métissages, passages, et rencontres. Comme Beyrouth, Istanbul, Athènes ou Marseille, c'est une ville de la fête, de soirées sans fin et de liberté – donc d'un goût pour la musique, qui accompagne ce qui précède. Voici les meilleurs moments du Festival Les Escales de Saint-Nazaire de 2005, qui invitait Oran. Cheba Djamila et le groupe Liberté, Chiheb, les Aïssaoua de Mostaganem, Transe Gnaoui, et Ghaïta Trio, nous font découvrir l'extraordinaire richesse musicale – transe gnaoua, chants de l'islam populaire des confréries, musique bédouine,… - d'une ville qui ne produit pas que du raï. Et quand Cheba Djamila chante "Madre… Madre...", on comprend qu'Oran est plus proche de Grenade (200 km) … que d'Alger!

 
Nadia Khouri-Dagher 
(octobre 2006)

mots-clés: