investigation of a journey to the west by micro+polo | babelmed
investigation of a journey to the west by micro+polo Imprimer
babelmed   
  investigation of a journey to the west by micro+polo | babelmed Le Conseil pour le développement des arts de Hong-Kong (Hong Kong Arts Development Council – ADC), qui participe pour la troisième fois à la Biennale de Venise, présente pour cette édition deux artistes émergents de Hong-Kong.
Le projet de cette année s’intitule «investigation of a journey to the west by micro+polo». Sous la direction de Sabrina M. Y. Fung, l’exposition est une exploration pleine d’imagination d'un voyage vers l'Ouest, à l'ère de l'informatique, exploration entreprise par deux artistes, anothermountainman (micro) et CHAN Yuk-keung (polo). investigation of a journey to the west by micro+polo | babelmed L’oeuvre d’anothermountainman consiste en la représentation stylisée en rouge, blanc et bleu d’une maison de thé typique de Hong-Kong. Cette oeuvre est également une déclaration sur l’importance de la communication interpersonnelle dans la société, un art qui se perd à notre époque dominée par la microtechnologie. Le revêtement en plastique rouge, blanc et bleu, matériau pauvre dont est recouverte la maison de thé, reflète la nature transitoire et instable de Hong-Kong. L’idée suggérée par l’artiste: rétablir le contact humain en dégustant une tasse de thé pourrait peut-être aider la société à résoudre certains problèmes et à retrouver ses valeurs essentielles.
Contrastant avec les couleurs rouge, blanc et bleu, l'oeuvre de CHAN Yuk-keung se décline dans les tons naturels délicats du bois et de l’acier. Son installation, qui propose une nouvelle version du paysage citadin, celui de Venise, révèle les expériences de Chan le voyageur, tant sur le plan métaphysique que psychologique. Ce paysage citadin est soulevé et renversé afin de permettre au spectateur une exploration profonde d’un monde imaginaire, réinventé.
L’exposition approfondit et explore l’interpénétration et la divergence des cultures dans nos sociétés à travers la vision microcosmique des artistes, reflétant les parallélismes et les différences entre Hong-Kong et Venise. Les deux villes sont entourées par l’eau, mais l’une vit son histoire, tandis que l’autre se projette en permanence dans le futur.
mots-clés: