La Syrie… vers la liberté  | Souriahouria
La Syrie… vers la liberté Imprimer
babelmed   

La Syrie… vers la liberté  | SouriahouriaArtistes, enseignants, citoyens de tous pays fédérés dans le cadre du Festival d’Avignon, nous lancions le 21 juillet 2011 un appel à la solidarité avec le peuple syrien. Depuis lors, la répression menée par Bachar Al-Assad avec les puissants moyens de son régime n’a cessé de croître. 2.600 civils ont été abattus en exerçant pacifiquement leur droit de manifester. Des dizaines de milliers d’autres ont été arrêtés, torturés ou contraints à l’exil. L’armée encercle des villes et des villages en procédant à de vastes rafles. Elle déploie ses tanks, ses canons, ses hélicoptères, ses bateaux de guerre contre des populations sans défense. La liste des cités martyres s’allonge chaque jour. Comme à Hama en 1982, sous les ordres du père de l’actuel président, le pouvoir baassiste préfère massacrer son peuple plutôt que de renoncer à son monopole. La communauté internationale assiste à ces atrocités sans réagir autrement que par des déclarations, assorties de sanctions insuffisantes et inefficaces. Le gouvernement français et le Conseil européen doivent redoubler d’efforts pour obtenir du Conseil de sécurité des Nations unies l’adoption en urgence d’une résolution exigeant, sous la menace de sanctions effectives et immédiates, la protection des populations civiles, le respect des libertés publiques, l’envoi d’une commission internationale d’enquête et la mise en accusation des responsables des tueries devant la Cour pénale internationale. En dépendent non seulement la vie des hommes, des femmes et de la jeunesse de Syrie, mais aussi l’avenir de la paix et le sort de la démocratie autour de la Méditerranée. C’est pourquoi nous invitons à une soirée d’information et de solidarité avec le peuple syrien à l’Odéon - Théâtre de l’Europe, lundi 10 octobre 2011, de 20h à 22h .



Hortense Archambault
et Vincent Baudriller , directeurs du Festival d’Avignon
Marcel Bozonnet , comédien, ancien administrateur de la Comédie-Française
Patrice Chéreau , metteur en scène
Bernard Faivre d’Arcier , ancien directeur du Festival d’Avignon
Ariane Mnouchkine , metteur en scène, directrice du Théâtre du Soleil
Wajdi Mouawad , auteur, metteur en scène
Olivier Py , directeur de l’Odéon – Théâtre de l'Europe
Jack Ralite , ancien ministre
François Tanguy , metteur en scène, Théâtre du Radeau.
Emmanuel Wallon , professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre
et l' Association culturelle et artistique Syrie-Liberté (Souriahouria)



La Syrie... vers la liberté Soirée d'information et de solidarité


À l’appel d’artistes et de citoyens de tous pays réunis au Festival d’Avignon le 21 juillet 2011, de l’Association culturelle et artistique Syrie-Liberté (Souriahouria), et de l’Odéon-Théâtre de l’Europe

  • Modérateurs: Darina Al-Joundi , comédienne et Marcel Bozonnet , metteur en scène, comédien
  • Ouverture par Olivier Py , directeur de l’Odéon-Théâtre de l'Europe: «Un théâtre comme espace de la parole politique».
  • Poèmes de Mahmoud Darwich : «Le collier damascène de la colombe», lus en arabe par Farouk-Mardam Bey et en français par Marcel Bozonnet, avec accompagnement musical par le Trio Joubran .
  • Extraits de “La Coquille” de Moustapha Khalifé et “Éloge de la haine” de Khaled Khalifa, lus en en français par Agnès Sourdillon et François Marthouret .
  • Jack Ralite , ancien ministre : «Origine et enjeux de cette manifestation (de l’appel d'Avignon aux initiatives à venir)».
  • Témoignages de deux jeunes de l'Intifada syrienne (réunis par Samar Yazbek), lus par Matthieu Dessertine et Camille Cobbi .
  • Projection d'images filmées par des jeunes Syriens.
  • Extrait du Journal de Samar Yazbek : «Feux croisés», lu par l'auteure elle-même en arabe et en français par Dominique Blanc , suivi du témoignage de Samar Yazbek.
  • Burhan Ghalioun , professeur de sociologie politique : «Où en est la révolution en Syrie ?»
  • Elias Khoury , écrivain libanais : «La douleur syrienne».
  • Emmanuel Wallon , professeur de sociologie politique : «Sanctionner le régime, soutenir l'opposition : les responsabilités de la France et de l’Union européenne».
  • Clôture musicale par Amina Annabi , chanteuse tunisienne.


Avec le soutien des organisations suivantes :

Collectif du 15 mars pour la démocratie en Syrie - Déclaration de Damas pour le changement national et démocratique en Syrie - Collectif Urgence solidarité Syrie - Alliance démocratique laïque (Syrien Secular Democratic Alliance) - Parti pour la modernité et la démocratie (Al Hdatha) - Intercollectif de solidarité avec les luttes des peuples du monde arabe - Mouvement de solidarité avec le peuple syrien (Syrian British Solidarity Campaign) - Le Peuple syrien connaît son chemin (Al Chab al Soury Arif Tariqahou) - Union libre des étudiants et des universitaires d'Allemagne - Ensemble pour une Syrie libre (Maan nen ajel souria horra) - Rassemblement berlinois pour le soutien à la révolution syrienne (Moultaka barlin ldaam al intifada al Sourieh)

Place de l’Odéon, Paris 6e (Métro Odéon – RER B Luxembourg) Entrée libre,

réservation indispensable: present.compose@theatre-odeon.fr


mots-clés: