Danse contemporaine au Maroc  | association 2k_far, Smala BB, Khalid Benghrib
Danse contemporaine au Maroc Imprimer
babelmed   
//2K Far, "Smala BB"./DR2K Far, "Smala BB"./DR
 


Chorégraphié par Khalid Benghrib, le spectacle “Smala BB” de la compagnie 2k_far marque le début des événements danse proposés dans le cadre de la Saison culturelle France-Maroc 2011. La compagnie sera en tournée dans les Instituts français de Casablanca, Rabat, Agadir et Meknès, du 7 mars au 3 juin 2011, pour une série de 6 représentations et 40 ateliers.

Khalid Benghrib est né à Casablanca. Cet artiste singulier, soutenu depuis ses débuts, par l’Ambassade de France au Maroc au travers de multiples résidences, joue un rôle décisif dans le développement de la danse au Maroc. Avant de fonder la compagnie 2k_far, Khalid Benghrib a été  formé à l’école de ballet de Lahcen Zinoun et à l’Ecole nationale de musique et de danse à La Rochelle. Professeur de danse entre 1991 et 2004 en France, au Maroc et en Angleterre, il est également danseur interprète (expériences multiples avec Carolyn Carlson, Philippe Genty, Régine Chopinot, Jean-François Duroure) et chorégraphe. Smala BB est sa quatrième chorégraphie.

2k_far
2k_far, plus qu’une compagnie de danse, se veut une école de la pensée, qui pousse à ouvrir l’esprit et l’imaginaire, à voir au delà du paraître et à se poser des questions. A l’image de ses créations, la compagnie marocaine adopte un nom hors norme, qui ouvre à l’interprétation et l’interrogation. Poussant à chercher plus loin que ce qu’elle entend ou voit. Une compagnie ouverte à la création en tout genre. Dans sa vision, dans sa création, la compagnie 2k_far, pense l’art dans son intégralité, comme une discipline indissociable de la pensée contemporaine ; la création artistique en est l’expression stylistique mais également l’aboutissement.

Smala BB
Pour “Smala BB”, il récidive en imaginant une création sur le principe de la conception duale qui lui tient à coeur, autour de l’oeuvre du peintre Jérôme Bosch. Cette pièce, sophistiquée dans l’écriture chorégraphique, extrêmement concrète dans les images scéniques, est interprétée par un quatuor de danseurs issus du rap et reconvertis à la danse contemporaine. Cette fable intemporelle émeut par sa capacité à conjuguer cérébralité et sensualité.
« La Smala : ensemble des tentes abritant les personnes -suite nombreuse-qui suivent un chef arabe dans ses déplacements BB : BIBI, le nom donné à un dindonneau en arabe, BB : BABY, bébé en anglais…
Toute une histoire et peut être la négation de l’histoire.

Trois copies de la copie d’origine s’agitent pour paraître sous leur meilleur jour. Une quête absurde pour être l’élu du vide, le gardien de l’ombre. Entre ironie et cruauté, ils psalmodient « Chacun pour soi et dieu pour personne ».
Entre Créations, Créatures, Esquisses, Brouillons rageusement jetés, Animaux empaillés ou Peluches éventrées, un tas de choses avortées remplies d’âmes laminées. Un bestiaire d’idées folles, accroupies et sans tête, couvertes d’un tissu noir à l’allure d’habits de gens d’aujourd’hui. Une plongé initiatique dans le couple paradis/enfer, ces deux êtres en moi et toi.
Un monde intérieur onirique, cauchemardesque dans lequel les formes semblent hésiter et se modifier sans cesse. Derrière une montagne de papier kraft en forme d’échelle»

L’aspect narratif de cette oeuvre se manifeste dans de puissantes métaphores et dans des prélèvements du réel impossibles à oublier. Ce qui constitue en quelque sorte un cadre surréaliste absurde. L’atmosphère tient du passé tout en paraissant paradoxalement intemporelle, sous l’accent d’une installation en devenir. Dès lors, l’impression qui prédomine chez le spectateur est de pénétrer dans une fable ou un conte bordélique.

“Smala BB” a été vu à : Washington -Kennedy center / Brugges -Théâtre Biekorf / Montpellier -Festival Montpellier Danse / Bruxelles -Palais Bozar / Anvers -Ccb de Berchem / Beyrouth / Le Caire -Spring Festival / Tunis -Plateforme de chorégraphes arabes / et au Maroc à Casablanca, à Mohammedia et au Festival « On Marche » de Marrakech.

Contact : association 2k_far, 373 rue Goulmima, Casablanca

http://www.euromedalex.org/fr/node/4134

 



Contact presse
Charlotte KERIHUEL, chargée de communication
Service de Coopération et d’Action Culturelle

Ambassade de France au Maroc
Tél. : 05 37 27 6625/ Fax: 05 37 27 67 10
charlotte.kerihuel@diplomatie.gouv.fr
www.saisonfrancemaroc.org