meeting points 7 | Meeting Points, Young Arab Theatre Fund, Beirut Arts Center, Musée d’art moderne, M HKA, Lawrence Abu Hamdan, Filipa César, Marwa Arsanios
meeting points 7 Imprimer
babelmed   

meeting points 7 | Meeting Points, Young Arab Theatre Fund, Beirut Arts Center, Musée d’art moderne, M HKA, Lawrence Abu Hamdan, Filipa César, Marwa ArsaniosProgramme de l’inauguration au M HKA | 24 Octobre 2013

19h30 Lawrence Abu Hamdan, Aural Contract

20h30 Filipa César, People Are the Mountain

21h30 Marwa Arsanios, Have You Ever Killed a Bear or Becoming Jamila

Musée d’art moderne, M HKA

Leuvenstraat 32, 2000 Anvers, Belgique - www.muhka.be

 

ARTISTES PARTICIPANTS

Lawrence Abu Hamdan, Marwa Arsanios, Kianoush Ayari, Filipa César, Céline Condorelli, Alice Creischer, DAAR, Paul De Vree, Simone Fattal, Robert Filliou, Simohammed Fettaka, Karpo Godina, Sharon Hayes, Adelita Husni-Bey, Iman Issa, Sanja Iveković, Maryam Jafri, Rajkamal Kahlon, Anton Kannemeyer, Kayfa ta & Haytham El-Wardany, Runo Lagomarsino, Maha Maamoun, Jumana Manna, Azzeddine Meddour, Tom Nicholson & Andrew Byrne, Anatoly Osmolovsky, Artavazd Peleshian, Marta Popivoda, Kerim Ragimov, C K Rajan, Alexander Rodchenko, Edgar Morin & Jean Rouch, Luc Tuymans, Mona Vǎtǎmanu & Florin Tudor

                                                                                                                                        

Commissaires: What, How and for Whom/WHW

Organisateurs: Young Arab Theatre Fund/YATF

 

MEETING POINTS

Festival pluridisciplinaire d’art contemporain Meeting Points vise à contextualiser la présentation de l’art dans le Monde arabe. La septième édition de Meeting Points -qui se déroulera de septembre 2013 à juin 2014- est conçue comme une série d’expositions successives dans différentes villes d’Europe, d’Asie et du Monde arabe, telles que Zagreb, Anvers, Hong Kong, Moscou, Beyrouth, Le Caire et Vienne.

 

YATF

Le Young Arab Theatre Fund (YATF), association internationale basée à Bruxelles, coopère avec de jeunes artistes qui résident et travaillent dans les pays du Monde arabe.

Le YATF, par le biais d’appels à candidature, offre un soutien financier pour permettre aux artistes de produire et de faire circuler des projets artistiques dans la région. Le YATF soutient également des espaces et des lieux indépendants dédiés à l’expression artistique contemporaine dans le Monde arabe.

L’une des articulations de ces activités est le festival Meeting Points, un événement bi-annuel, multidisciplinaire et transnational qui se déroule dans différentes villes simultanément, en collaboration avec des institutions et des partenaires locaux.

 

DIX MILLE ARTIFICES, CENT MILLE RUSES

Le titre de l’exposition provient des "Damnés de la terre", ouvrage du philosophe révolutionnaire Frantz Fanon, écrit en 1961. Il s’agit d’une réflexion sur la libération de l’Algérie du joug colonial français. « Dix mille artifices, cent mille » s’immisce dans un entrelacs de sujets tels que la révolte, les formes du néo-colonialisme, la contre révolution, la cooptation et les contre-stratégies visant à renverser les infrastructures oppressives.

Le titre de l’exposition ne fait référence qu'indirectement à l'analyse de Fanon sur le passage du colonialisme au néo-colonialisme et de la transformation des révolutionnaires anticoloniaux en administrateurs de l’ordre postcolonial. Il prend néanmoins appui sur la notion pour évaluer le rôle des classes moyennes contemporaines y compris celui de la nouvelle classe mondialisée des artistes, des intellectuels et des commissaires.

Dans un même temps, "Ruses et Artifices" renvoient aux contre-stratégies créatives qui exposent, recyclent et pervertissent les infrastructures oppressives résultantes des récents soulèvements et révolutions. De nouvelles alliances se tissent entre activisme politique et gestes esthétiques.

"Ruses et Artifices" fait également référence à un terrain en perpétuelle évolution dont les processus sociaux post-révolutions arabes demeurent non seulement inachevées mais semblent également en prises à la reconfiguration radicale en cours du développement capitaliste.

 

MP7 ANVERS

MP7 Anvers juxtapose des œuvres d'artistes contemporains et de cinéastes aux prises de positions historiques avec notamment une sélection d'œuvres de la collection du M HKA.

Présentant des travaux dans un format d'exposition pensé à l'image d'un forum de pédagogie critique, l'exposition croit au pouvoir explicatif des images à travers les cultures et les époques, et comprend le monde de l'image comme situation sociale à même de mobiliser les idées.

 

MP7 DE VILLES EN VILLES

Inauguré en Septembre 2013 à la Galerie Nova de Zagreb, en Croatie, Meeting Points 7 a présenté des œuvres de Filipa César, Iman Issa, Rajkamal Kahlon, Kayfa ta & Haytham El-Wardany, Maha Maamoun et Jumana Manna. Des conférences et des projections de Filipa César et Maha Maamoun ont été organisées durant les premiers jours, ainsi qu'un panel de discussion sur les possibilités actuelles de résistance féministe. Sanja Iveković a également participé à MP7 Zagreb avec la performance " Why an Artist Cannot Represent a Nation State".

 

Prochaines étapes de Meeting Points 7 

Hong Kong, en partenariat avec Para Site – Beyrouth, en partenariat avec le Beirut Arts Center – Le Caire, en partenariat avec Contemporary Image Collective – Moscou, en partenariat avec la fondation V-A-C et le Musée Presnya – Vienne, en partenariat avec les Wiener Festwochen.

Le commissariat de Meeting Points 7 est assuré par le collectif curatorial What, How & for Whom/WHW, fondé en 1999 et basé à Zagreb et à Berlin. WHW organise des projets de production, d’exposition et de publication. Le collectif dirige également la Gallery Nova à Zagreb. WHW prépare en ce moment un projet collaboratif à long terme intitulé « Beginning as well as we can » (How do we talk about fascism?). Le collectif est en outre chargé du commissariat de l’exposition « Really Useful Knowledge » qui se tiendra au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía à Madrid en octobre 2014.

 

meeting points 7 | Meeting Points, Young Arab Theatre Fund, Beirut Arts Center, Musée d’art moderne, M HKA, Lawrence Abu Hamdan, Filipa César, Marwa Arsanios