Festival international de poésie de Sidi Bou Saïd | Sidi Bou Saïd, Ennejma Ezzahra, Adam Fathi, Moncef Mezghani, Miloud El-Hakim, Maram Al Masri, Nouri Al Jarrah
Festival international de poésie de Sidi Bou Saïd Imprimer
babelmed   

Festival international de poésie de Sidi Bou Saïd | Sidi Bou Saïd, Ennejma Ezzahra, Adam Fathi, Moncef Mezghani, Miloud El-Hakim, Maram Al Masri, Nouri Al Jarrah

Existe-t-il une poétique, voire un imaginaire, méditerranéens ? Réponse avec le Festival International de Sidi Bou Saïd qui rassemble pendant trois jours - les 4, 5 et 6 novembre prochains- poètes arabes et européens.

C’est dans la blancheur ourlée de bleu de Sidou Bousaïd, à quelques encablures de Tunis, que se dérouleront « trois jours de paix, de poésie et de musique ». Une invitation au rêve inédite dans cette atmosphère anxiogène qui enveloppe la Méditerranée.

Le programme de cette quatrième édition réunira poètes européens et arabes. Mairie, cafés, places publiques, galeries, Palais (Ennejma Ezzahra) : tous les lieux de Sidi Bouaïd seront habitées par la parole poétique. Les lectures se feront avec des accompagnements musicaux et des performances d’acteurs professionnels.

« Ce rendez-vous culturel dédié à la poésie mais ouvert également à toutes les formes littéraires et à la musique, ambitionne de devenir le plus important festival du genre au sud de la Méditerranée à travers un programme riche, des invités de marque et un cadre magnifique, le beau village arabo-andalous de Sidi Bou Saïd, où ont résidé de nombreux poètes du nord et du sud», ont annoncé les organisateurs.

Parmi les poètes signalons, entre autres, Adam Fathi et Moncef Mezghani (Tunisie), Miloud El-Hakim (Algérie), Philippe Beck (France), Zuheir Abu Chayeb (Palestine), Claudio Damiani (Italie), Maram Al Masri et Nouri Al Jarrah (Syrie)…