En Andalousie, une exposition sur six siècles de vie gitane | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
En Andalousie, une exposition sur six siècles de vie gitane Imprimer
babelmed   

En Andalousie, une exposition sur six siècles de vie gitane | Lungo drom signifie en langue romane «long chemin », et c’est précisément autour de celui-ci que se construit le récit qui se déploie dans l’exposition « Vida gitanas » (Vie gitane). Un chemin entrepris par les gitans espagnols sur six siècles d’histoire, à partir de leur arrivée dans la péninsule, en 1425.

L’exposition, qui a déjà voyagé dans plusieurs villes européennes, dont Budapest, Grenade, Lisbonne, Madrid, rassemble quelques 400 œuvres entre photographies historiques, portraits, vidéos, documents et objets de vie quotidienne. Le résultat est une rétrospective impressionnante sur la coexistence entre différentes cultures.

Structurée selon un ordre chronologique, l’exposition permet de suivre le fil rouge des persécutions qui marquent l’histoire du peuple gitans sur le territoire espagnol. Une longue liste, qui nous mène jusqu’au XIXème siècle, faite de dispositions édictées par la Couronne royale, de décrets, expulsions, normatives sur la vie privée et professionnelle des Gitans.

Parallèlement aux faits émerge une culture qui triomphe de l’oppression : celle d’une Espagne gitane représentée par des artistes de renom. Ainsi, que serait l’histoire de la musique sans Camarón de la Isla, Diego el Cigala ou Ketama ; la littérature sans l’œuvre de Lorca, et la peinture sans Julio Romero de Torres. Des influences qui, dans certains cas, se sont emparé d’une forme d’expression artistique toute entière. C’est le cas du flamenco et de ses mouvances exceptionnelles comme celle incarnée par Carmen Amaya, célébrée dans l’exposition par plusieurs films inédits.

“Vidas gitanas. Lungo drom”, Palacio de Villavicencio, Jerez.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mots-clés: