«Les cheminements ignorés du soulèvement syrien» | Matthieu Rey, Farouk Mardam Bey, soulèvement syrien
«Les cheminements ignorés du soulèvement syrien» Imprimer
Souria Houria   

«Les cheminements ignorés du soulèvement syrien» | Matthieu Rey, Farouk Mardam Bey, soulèvement syrien23ème rencontre des Dimanches de Souria Houria

Conçus et Animés par Farouk Mardam Bey

Le dimanche 29 janvier 2017, de 17 h à 19 h
Le Maltais Rouge
40, rue de Malte, 75011 Paris
Métro République ou Oberkampf


Les cheminements ignorés du soulèvement syrien

Rencontre avec Matthieu Rey*

Lorsqu’en mars 2011 les premières mobilisations se forment contre le régime Assad, un temps nouveau s’ouvre en Syrie mais il est vite pris en otage par les puissances régionales et internationales, ce qui a favorisé une lecture purement géopolitique du soulèvement, elle-même fondée la plupart du temps sur des idées reçues. Six ans après, il est important de revenir sur ce que ce moment crucial donne à voir d’une société qui tente de se saisir de son destin après avoir été capturée pendant des décennies par un régime despotique d’un genre particulier.

.Comment, peu à peu, depuis la militarisation du soulèvement,  une nouvelle version de la vieille « lutte pour la Syrie » a projeté vers l’extérieur une image du conflit d’où les Syriens ordinaires, aspirant à une vie tout simplement normale, ont été exclus ?

 

* Arabisant, agrégé d’histoire, Matthieu Rey est spécialiste d’histoire contemporaine de la Syrie et de l’Irak. Après avoir travaillé sur le système parlementaire de ces deux pays au lendemain des indépendances, et mené un long terrain de recherche en Syrie de 2009 à 2013, il se propose aujourd’hui d’écrire une histoire de la Syrie afin de mieux comprendre ses dynamiques de long-terme. Auteur de plusieurs articles dans des revues spécialisées (Middle Eastern Studies, Vingtième siècle, Revue d’histoire, etc.),il poursuit ses travaux en tant que chargé de recherche au CNRS (IREMAM).