Syrie. Si tu ne vas pas à Kafranbel, Kafranbel viendra à toi | SouriaHouria, association GENERIQUES, peuple syrien, Armée Syrienne Libre, Amis du Peuple Syrien, Mahmoud Ahmadinejad, Vladimir Poutine, Sergueï Lavrov, Nouri al-Maliki
Syrie. Si tu ne vas pas à Kafranbel, Kafranbel viendra à toi Imprimer
SouriaHouria   

A l’initiative de SouriaHouria, "groupe de soutien à la révolution du peuple syrien", l'association GENERIQUES accueillera à partir du vendredi 4 octobre une exposition à ne manquer sous aucun prétexte. Elle permettra aux amis du peuple syrien de constater une nouvelle fois que la résistance d'une population à un chef de l'Etat sanguinaire et prêt à tout pour se maintenir au pouvoir ne passe pas uniquement par les armes. La plume et le crayon y suppléent ou les complètent, exprimant mieux que les balles et les obus le refus des habitants de cette petite ville modeste du nord de la Syrie de se plier à un ordre dont ils ne veulent plus.

Syrie. Si tu ne vas pas à Kafranbel, Kafranbel viendra à toi | SouriaHouria, association GENERIQUES, peuple syrien, Armée Syrienne Libre, Amis du Peuple Syrien, Mahmoud Ahmadinejad, Vladimir Poutine, Sergueï Lavrov, Nouri al-MalikiIls ne sont pas commodes, ces habitants. Ils ne sont pas disposés, et ils le disent sans ambages à travers leurs slogans et leurs dessins, à faire aveuglément confiance aux opposants politiques incapables jusqu'à ce jour de les aider dans l'épreuve qu'ils partagent avec la majorité des autres Syriens. Ils ne sont pas davantage disposés à laisser les combattants armés, djihadistes ou membres de l'Armée Syrienne Libre, à commettre des exactions qui ne correspondent pas à la nouvelle Syrie à laquelle ils aspirent. Ils ne sont pas plus disposés à fermer les yeux sur l'incurie ou l'inaction des Amis du Peuple Syrien, qui, tantôt en raison de la présence dans le pays de "terroristes", tantôt préoccupés par la menace que fait peser sur eux les armes chimiques aux mains du régime, s'arrangent entre eux et abandonnent à leur sort ceux qui  pourtant comptaient sur eux.

Mais, s'ils font preuve de sévérité à l'égard de ceux dont le positionnement dans le camp de la "révolution" était pour eux porteur d'espoir, c'est dans la dénonciation des agissements du régime et dans la critique des Etats qui le soutiennent dans son entreprise criminelle qu'ils montrent toute l'étendue de leur inspiration et de leur humour. Ils caricaturent avec férocité leurs cibles favorites qui sont, après Bachar al-Assad, le guide de la Révolution iranienne et l'ancien président Mahmoud Ahmadinejad, le président russe Vladimir Poutine et son Premier ministre Sergueï Lavrov, le secrétaire général du Hezbollah libanais Hasan Nasrallah, le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, et, à l'occasion, les présidents chinois, nord-coréen et vénézuélien.

Pour renforcer l'impact de leurs dessins, ils ne reculent devant rien. Ils détournent des affiches de films aussi célèbres que "Pirates des Caraïbes", "Autant en emporte le vent", "Superman" ou "Titanic". Ils puisent leur inspiration dans des histoires universellement connues comme "Le petit chaperon rouge". Ils imitent des personnages de bandes dessinées comme les "Schtroumpfs". Ils parodient Shakespeare... Ils ont récemment diffusé leur premier film, un petit régal qui résume en trois minutes l'histoire de la révolution syrienne, dans un style très Monty Python et Silex in the City.

 

 


 

N'hésitez pas. Réservez votre soirée du vendredi 4 octobre. Vous ne le regretterez pas. Et, si vous arrivez à temps pour l’inauguration, à 18h30, vous serez les auditeurs privilégiés d'un concert donné par les musiciens Naissam Jalal ( Flûte) et Yann Pittard ( Oud) de 19h à 19h45. A partir de 20h00, il vous sera proposé de déguster des spécialités syriennes salées et sucrées.

Au cas où votre agenda serait déjà rempli, il vous sera possible de visiter l'exposition le samedi 5 et le dimanche 6 octobre, de 14h00 à 21h00.

GÉNÉRIQUES est situé au 34 rue de Cîteaux, Paris 75012. On y accède par la ligne 8 du métro. Descendre à la station Faidherbe Chaligny.